Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Équipements de ski : "La semaine du Black Friday est devenue plus importante que celle de Noël"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie

Vendredi c'est le tant attendu Black Friday, une journée de promotions à un mois de Noël. Elle est désormais devenue un véritable événement commercial et certaines marques proposent même une semaine entière de petits prix, notamment dans les enseignes d'équipements de ski.

Le magasin Ekosport à Saint-Alban-Leysse
Le magasin Ekosport à Saint-Alban-Leysse © Radio France - Luc Chemla

Il est difficile de passer à côté. Que ce soit via une publicité ou une affiche à l'entrée d'un magasin, beaucoup d'enseignes ne parlent que d'une chose depuis quelques jours : le Black Friday.

Pendant une journée, la majorité des marques vont brader leur produit et proposer des réductions à - 40, -50%, -60%. A l'origine le Black Friday c'est uniquement sur internet... mais ça c'est fini, les offres sont également à retrouver en magasin. 

Dans cette enseigne, tous les produits bénéficient d'une réduction.  - Radio France
Dans cette enseigne, tous les produits bénéficient d'une réduction. © Radio France - Luc Chemla

Alors que cette journée prend de l'importance et a un véritable enjeu économique, de plus en plus de marques la transforment en une "Black Week" avec des réductions toute la semaine. C'est le cas notamment du magasin d'équipement de ski, Ekosport, à Saint-Alban-Leysse. "_En moins de dix jours on réalise 15% de notre chiffre d'affaires de l'année, cette semaine est devenue plus importante que la période des soldes et que celle de Noël_" explique Yannick Morat, son PDG. Elle est stratégiquement placée, à un mois des vacances de Noël et au moment où les stations ouvrent. "Aujourd'hui, quand les consommateurs quand viennent en magasin, si on ne fait pas le Black Friday, ils le réclament."

Des ski à 300 euros au lieu de 500

Il faut dire également que l'enseigne frappe fort en proposant combinaisons, casques, bâtons de ski à moitié prix ou encore une paire de ski à 300 euros au lieu de 500. "C'est le début de la saison, le choix est encore très vaste, les prix intéressants et puis bien sûr il y a également une dynamique collective avec beaucoup de communication puisque toutes les enseignes communiquent. _Cette opération a donc pris de plus en plus d'ampleur_. "

Une affiche de la "Blakc Week" - Radio France
Une affiche de la "Blakc Week" © Radio France - Luc Chemla

Des offres alléchantes qui attirent bien sur les clients, comme Nicolas, "je suis venu parce qu'il y avait une offre sur des ski de skating. Là je peux prendre du neuf alors que sans l'offre j'aurais peut-être pris de l'occasion" ou encore Danielle : "Ca pousse à aller dans les magasins, c'est compulsif."

Les enseignes doivent suivre et s'adapter

Christophe Finaz gère le magasin Montaz à La Ravoire, et pour lui pas de doute le Black Friday est immanquable. "C'est tout simple, _chacun regarde son concurrent.De nos jours pour un commerçant ce n'est pas possible de passer outre._" Il l'a également vu évoluer. "C'est devenu une date de début de saison. Il y a 10 ans cela paraissait aberrant dans le milieu du ski de faire des promotions alors que l'on vient de recevoir la marchandise. Mais maintenant c'est devenu un événement national alors on s'adapte." Mais ce Black Friday ne fait pas que des adeptes. 

Certaines marques boycottent le Black Friday  - Radio France
Certaines marques boycottent le Black Friday © Radio France - Luc Chemla

Certaines marques la boycottent

Des marques comme Patagonia ou encore Picture ont décidé de la boycotter pour lutter contre la "surconsommation". Elles ne proposeront aucune réduction ce vendredi, ni les jours qui précèdent. Selon Florian Palluel, le responsable développement durable de Picture, "Le Black Friday, c'est la déferlante de la surconsommation. Si on a besoin de nos produits on les achète, sinon il n'y a pas d'obligation. On est pas obligé de casser les prix tout le temps. Même si maintenant on peut fabriquer des vêtements biologiques, quelle est la cohérence d'acheter toujours plus de bio toujours. Peut être qu'acheter un produit conventionnel et le garder 15 ans, c'est la meilleure des choses à faire. On veut pas être associé à ce genre d'opération, tout cela a un prix social et environnemental." 

Pour frapper fort la marque a même décidé de fermer totalement son site internet ce vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu