Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Blocage de la fac de Lettres à Nancy : les étudiants votent pour la reprise des cours

lundi 9 avril 2018 à 19:16 - Mis à jour le lundi 9 avril 2018 à 19:38 Par Léo Tescher, France Bleu Sud Lorraine

70,5% des étudiants ont voté pour la reprise des cours lors de la consultation électronique organisée par l'Université de Lorraine. 42,3% des étudiants inscrit ont participé à ce vote sur internet. L'UNEF ne reconnaît pas cette consultation.

Les cours sont suspendus à la faculté de lettres de Nancy depuis jeudi 22 mars.
Les cours sont suspendus à la faculté de lettres de Nancy depuis jeudi 22 mars. © Radio France - Angeline Demuynck

Nancy, France

Les étudiants du Campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy ont voté pour la reprise des cours mercredi et donc pour la levée du blocage de la faculté. 62,7% des étudiants inscrits (9252 électeurs) ont répondu "oui" à la question suivante : "avec la garantie de la mise à disposition de lieux pour le débat, approuvez-vous la reprise des cours le 11 avril à 8h permettant le maintien du calendrier des examens ?"

Dans un message envoyé ce lundi soir aux étudiants, le président de l'Université de Lorraine, Pierre Mutzenhardt, se félicite d'une participation sans précédent (42,3%) dans l'histoire des consultations ou élections étudiantes sur le campus. Il ajoute enfin qu'aucune assemblée générale organisée depuis le début du blocage, le 22 mars dernier, n'a réuni autant de personnes (3919 participants).

J'appelle en conséquence le comité organisant le blocage du campus à désigner 3 représentants pour que des négociations s'engagent dès mardi." - le président de l'Université de Lorraine.

L'UNEF veut poursuivre le blocage

Vingt minutes après le mail du président de l'Université, l'UNEF y allait de son communiqué : "le blocage jusqu'à la prochaine assemblée générale a été voté jeudi 5 avril, et il se poursuivra". Le syndicat étudiant explique en outre avoir constaté de nombreuses irrégularités et qu'il ne reconnaît donc pas cette consultation.

"Certaines personnes inscrites en double-licence, doctorants, ou étudiants inscrits sur un autre campus mais ayant une grande partie de leurs cours sur le campus lettres n'ont pas pu voter" - l'UNEF dans un communiqué.

Le président de l'Université de Lorraine écrit pourtant que l'UNEF n'a pas répondu à son invitation à venir constater et vérifier les modalités de la consultation, contrairement à l'UNI et à la FEDELOR.