Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans l'Yonne, les boîtes à chaussures pour le Noël des démunis s'accumulent

-
Par , France Bleu Auxerre

Des boites à chaussures remplies de produits d'hygiène, de sucreries ou de bonnets pour les plus démunis : dans l'Yonne, ce projet de solidarité pour Noël a un succès fou. Plus de 400 boites réalisées lors des 10 premiers jours et les points de collectes se multiplient.

Chez cette fleuriste qui fait office de point de collecte à Auxerre, une cinquantaine de boites s'accumule
Chez cette fleuriste qui fait office de point de collecte à Auxerre, une cinquantaine de boites s'accumule © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Près de 2.000 habitants de l'Yonne inscrits sur le groupe Facebook en dix jours : l'Opération Boites à Chaussures lancé le 15 novembre par Cécile Bessière, une habitante du département, s'est transformée en véritable entreprise de solidarité. "Sincèrement, j'ai vraiment étonnée de l'engouement, c'est une agréable surprise", lance-t-elle. Partout en France, le concept séduit pour venir apporter un peu de réconfort aux sans-abri et aux plus démunis lors des fêtes de fin d'année : les dix premiers jours, 400 boites ont ainsi été récupérées dans l'Yonne. 

Des petites attentions

Manuela Tisserand est venue déposer trois boites chez Holland Fleurs qui fait office de point de collecte à Auxerre, "deux pour homme et une pour femme". "J'ai mis du gel douche, du dentifrice, du réconfort avec des chocolats et des petits gâteaux, un peu de lecture, et tout notre amour, lance-t-elle. _Ça ne coûte presque rien, ce sont des choses qu'on a dans nos placards_". D'autres comme Charline Prot ont veillé aux produits essentiels comme "des masques, des pansements, des préservatifs"

"Avoir une _action concrète, locale et accessible à tous_, ça a vraiment du sens", estime Solène Rousseau. La fleuriste comptait initialement réaliser des boites pour Noël mais se retrouve désormais à stocker celles confectionnées par d'autres Auxerrois. "Parfois, on donne de l'argent sans savoir où ça va ni pour qui, alors que là c'est pour des associations dans l'Yonne, explique-t-elle. Cette solidarité fait chaud au cœur, on a pas mal d'enfants aussi qui glissent un dessin ou un petit mot"

Une trentaine de points de collecte

Plus de 35 points de collecte sont désormais répartis dans tout le département. "Initialement, je pensais n'en faire qu'un à Auxerre mais au vu du nombre de personnes, dans des communes différentes, on a lancé des appels pour en mettre d'autres en place", explique Cécile Bessière. "Chez nous, on a récupéré une cinquantaine de boites en quelques jours ! s'enthousiasme Charline Prot. Si chez tout le monde c'est comme ça, ça va être trop bien"

Chez Holland Fleurs à Auxerre, la place commence à manquer pour stocker l'ensemble des boites face au succès rencontré
Chez Holland Fleurs à Auxerre, la place commence à manquer pour stocker l'ensemble des boites face au succès rencontré © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Une initiative citoyenne qui vient en complément de l'action des associations, alors que la crise sanitaire fragilise toujours plus les précaires. "Avec le Covid, on paie tous par carte bancaire, on sort moins, donc les gens dans la rue ont moins de pièces, estime Manuela Tisserand. Il faut recréer un lien". Jusqu'au 5 décembre, chacun peut donc continuer à confectionner des boites remplies de petites attentions pour les plus démunis. 

"On va ensuite _prendre une journée le 6 décembre pour tout récupérer, dans tout le département, et dispatcher ça entre toutes nos associations partenaires_", précise Cécile Bessière. Elle s'est organisée avec les Restos du Cœur, la Croix Rouge, l'épicerie solidaire, les Avengers du Coeur et un groupe de citoyens qui vient en aide aux sans-domicile à Auxerre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess