Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Staying alive : l'application qui peut sauver des vies adoptée par les pompiers de Haute-Saône

jeudi 12 avril 2018 à 16:48 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

C'est une application que l'on peut télécharger sur son smartphone. Staying alive est destinée à toutes celles et ceux qui ont un diplôme de secouriste et qui savent utiliser un défibrillateur. Ces "bons samaritains" peuvent être sollicités par les pompiers en cas de malaise cardiaque.

Application "Bon Samaritain", ou "Staying Alive"
Application "Bon Samaritain", ou "Staying Alive" - DR

Haute-Saône, France

Le département de la Haute-Saône a été le deuxième département, en dehors de Paris et la région parisienne, à adopter le principe du "bon samaritain". Désormais, ce service est ouvert partout en France. Il s'agit d'une application, baptisée Staying alive, que l'on peut télécharger sur son téléphone portable. Les utilisateurs se déclarent comme secouristes capables de faire un massage cardiaque et d'utiliser de défibrillateur cardiaque, ce sont les "bons samaritains". 

Lorsque les pompiers reçoivent un appel pour un arrêt cardiaque, ils peuvent prévenir des secouristes qui se trouvent proches de la victime pour qu'ils interviennent avant leur arrivée.

Centre d'appel du SDIS de Haute-Saône à Vesoul - Radio France
Centre d'appel du SDIS de Haute-Saône à Vesoul © Radio France - Jean Francois Fernandez

Cette application permet, lorsque l'utilisateur autorise sa géolocalisation, de trouver des secouristes mobilisable sur un secteur proche d'un arrêt cardiaque.  Ce n'est que lors du déclenchement de l'application que les pompiers peuvent voir quel bon samaritain se trouve proche de l'appel de détresse. 

A ce jour en Haute-Saône, 252 bons samaritains se sont inscrits, ce qui est encore insuffisant. Cela fait un bon samaritain pour 1000 habitants. La Haute-Saône compte 240.000 habitants.

reportage SDIS 70 bon samaritain