Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bonnes résolutions : comment aller à la salle de sport jusqu'au 31 décembre ?

lundi 7 janvier 2019 à 6:32 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine et France Bleu

Ça fait partie des bonnes résolutions les plus répandues pour la nouvelle année : faire plus de sport. Le nombre d'inscriptions en salle augmente toujours après les fêtes. On vous donne quelques conseils pour ne pas lâcher l'entrainement au bout d'un mois.

Les inscriptions en salle de sport font un bond en début d'année
Les inscriptions en salle de sport font un bond en début d'année © Maxppp - Frédéric Cirou/AltoPress

Le Mans, France

Des inscriptions multipliées par quatre ou cinq par rapport à un mois classique : c'est en janvier que l'affluence dans la salle de sport Elancia, au Mans, est la plus forte. Et c'est partout pareil, confirme Yohan Garnier, qui gère les trois salles du club Moving : "Chez nous septembre reste le mois le plus fort, mais on a 30% d'inscriptions en plus en janvier", explique-t-il. 

Regain de détermination

Après s'être souhaité bonne année et bonne santé, _"_beaucoup de gens prennent des bonnes résolutions et veulent effectivement se remettre en forme, parfois après plusieurs mois sans avoir fait de sport", précise Paul Villez de la salle Elancia.

Les gens sont plus motivés en janvier, c'est une certitude dans leur attitude !"

La détermination est bien là au début, mais s'émousse parfois au fil des semaines."On n'a pas plus d'abandon chez les inscrits de janvier que chez les autres, ils ne vont pas s'arrêter plus vite", relativise Yohan Garnier. L'objectif pour les coachs est de capitaliser sur ce regain de motivation. Pourtant, Paul Villez le reconnaît : "certaines personnes paient leur abonnement mais sans continuer à venir. On met tout en place pour les motiver et les accompagner, mais on ne peut pas aller les tirer du lit !", plaisante-t-il. 

Y aller progressivement et régulièrement : la clé du succès

Le secret, c'est de ne pas vouloir en faire trop dès le début. "Quelqu'un qui n'a pas jamais fait de sport de sa vie et qui veut s'entraîner quatre fois par semaine pendant une heure et demi, tout en arrêtant de fumer, lance Paul Villez, c'est un peu utopique". Voire dangereux quand le corps n'est effectivement pas habitué. 

Il faut donc y aller progressivement pour éviter de se faire mal et d'abandonner. _"_Faire des petites séances au début, 20 ou 30 minutes, puis y aller par étapes, explique Yohan Garnier. Pour les cours collectifs, on conseille de commencer par ceux qui sont moins intenses, comme la gym ou le stretching. Il ne faut pas commencer par le body combat !".