Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : pour un "nettoyage de fond", Suez prend en charge la propreté du cœur de ville

lundi 3 septembre 2018 à 16:27 Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde

Bordeaux-Métropole veut donner un coup d’accélérateur concernant la propreté des rues bordelaises. Suez vient de se voir confié la collecte des déchets et le nettoyage des rues de l'hypercentre. Depuis ce dimanche soir, 23 agents sont sur le pied de guerre.

23 agents de Suez sont désormais chargés de ce "nettoyage de fond".
23 agents de Suez sont désormais chargés de ce "nettoyage de fond". © Radio France - Mélanie Juvé

Bordeaux, France

Concernant la propreté des rues bordelaises : "Le résultat n'était pas suffisant par rapport à ce que nous attendions" :voilà le constat de Jean-Louis David, adjoint au maire chargé de la vie urbaine. Alors que l'état du centre ville est sujet d'exaspération pour de nombreux riverains, Bordeaux-Métropole vient donc de déléguer la collecte des déchets et la propreté du cœur de ville à Suez. 

"L'hypercentre est le périmètre le plus visité par les touristes, les habitants de la métropole et du département. _Dès aujourd'hui on est dans l'attente d'un résultat_" explique Jean-Louis David. Un contrat de quatre ans, que l'entreprise devra remplir en respectant un cahier des charges fixé par la métropole.

24h/24 et 7j/7

Désormais, 23 agents de Suez ramassent les ordures, nettoient les rues et le mobilier urbain dans le carré historique de la ville : allant du cours de l'intendance (non compris) jusqu'au cours Victor Hugo (compris), des quais jusqu'à la rue Cheverus. 

Des équipes "agiles" qui pourront communiquer entre elles grâce à une application et intervenir rapidement lorsqu'une poubelle est prête à déborder par exemple. 

Le but : engager un véritable "nettoyage de fond". "Cela va permettre d'être hyper-réactif. _On aura du personnel sur zone 24h/24 et 7j/7._" expliqueChristophe Chapron, directeur région Suez recyclage et valorisation pour les collectivités.

Du personnel sur zone à toute heure du jour et de la nuit promet Suez. - Radio France
Du personnel sur zone à toute heure du jour et de la nuit promet Suez. © Radio France - Mélanie Juvé

Les 29 agents de propreté de Bordeaux-Métropole auparavant chargés de l'hypercentre travaillent désormais dans d'autres quartiers, comme Bordeaux Sud, Bordeaux Maritime et Bassin à flots. "Nous récupérons des moyens pour les quartiers périphériques" ajoute Jean-Louis David. 

La lutte contre les incivilités continue

Problème de fond pour les élus : les incivilités. En répression, une brigade anti-incivilités est mise en place depuis janvier pour les patrouilles de jour. Et depuis juin, une vingtaine d'agents "traquent" également la nuit les comportements irresponsables dans l'hypercentre. 400 procès-verbaux ont été dressés depuis le début de l'année.

"On va aussi engager un plan de communication dans les prochains jours", assure Dominique Alcala, vice-président métropolitain chargé de la collecte, du tri et du traitement de déchets. 

"Le but n'est pas d'être accusateur, mais c'est vrai que certains commerçants déposent souvent des déchets, des cartons à des heures inadaptées. Et puis il y a les particuliers qui déposent des ordures sauvages, des encombrants. Tout le monde est un peu concerné."

Un plan propreté et externalisation qui coûte 4,5 M€ à la métropole en coûts de fonctionnement et un investissement d'1,7M€ pour un an.