Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : augmentation des tarifs TBM au 1er août

-
Par , France Bleu Gironde

Voyager en transports en commun dans la Métropole de Bordeaux, vous coûte un peu plus cher, à compter de ce premier août 2019 : hausse de 3% en moyenne pour les tramways ou bus de TBM.

Il faut compter 3% de hausse en moyenne des tarifs des bus et tramways dans la Métropole de Bordeaux à compter du 1er août 2019
Il faut compter 3% de hausse en moyenne des tarifs des bus et tramways dans la Métropole de Bordeaux à compter du 1er août 2019 © Radio France - Stéphanie Brossard

Bordeaux Métropole, France

Ce premier 2019 coïncide avec une augmentation des tarifs TBM : en moyenne, c'est une hausse de 3% pour le prix des tickets de tramway, de bus et les BatCub. L'augmentation a été votée fin juin par la majorité des élus de la Métropole de Bordeaux. Seul le tickarte/un voyage reste stable à 1,70 euros. Le tickarte/10 voyages augmente de 50 centimes à 13,70 euros. Tous les abonnements sont revus à la hausse : +3,6% par exemple pour le Pass jeune qui passe à 20,40 euros par mois.

Christophe Duprat, le vice-président de la Métropole en charge des transports, concède que cette hausse puisse faire grimacer. Mais c'est le prix à payer pour un réseau en extension permanente dit-il. "Je rappelle qu'en fin d'année, nous allons livrer la première partie de la ligne D. Il y a augmentation des tarifs, et en même temps, l'amélioration de la desserte".

Pourquoi pas ne pas opter pour la gratuité des transports en commun ? 

D'autres agglomérations ont franchi le pas de la gratuité : ce sera le cas à la rentrée, pour les 45 communes de la CALI, Communauté d'Agglomération du Libournais), comme c'est déjà le cas pour les seuls citoyens de Libourne. Dunkerque y est aussi passée l'an dernier. Ce scénario est impossible à imaginer pour Bordeaux Métropole, selon Christophe Duprat. "Avec les recettes des billets, ça veut dire 82 millions d'euros qui ne rentreraient pas dans les caisses. Et il y aurait des gens qui ne prennent pas les bus actuellement qui y viendraient. Ce qui voudrait dire pour nous + de matériel à acheter pour transporter tout le monde. Et donc 300 millions d'investissements à faire en plus en terme de matériel et maintenance. Attention aux fausses bonnes idées !"

TBM annonce une nouveauté pour 2020 : l'arrivée de la tarification solidaire, calculée en fonction du revenu des ménages.