Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Bordeaux : "On a déjà une très bonne visibilité, la nouvelle région peut éventuellement nous apporter un petit plus"

Bordeaux, France

SUR LA ROUTE DES RÉGIONALES - Épisode 10. Bordeaux, capitale régionale confortée dans son rôle dans cette grande région. Les habitants sont plutôt favorables du coup à cette fusion.

Le miroir d'eau et la place de la Bourse.
Le miroir d'eau et la place de la Bourse. © Radio France - Noémie Bonnin

 Bordeaux s'est énormément développée depuis plusieurs années : 240 000 habitants aujourd'hui (720 000 sur toute la métropole), mais la ville continue à s’agrandir. Pour comprendre comment les Bordelais voient cette nouvelle région, on vous emmène dans trois quartiers de Bordeaux, trois sites assez proches géographiquement, mais bien différents. 

Voir ici les épisodes précédents "sur la route des régionales"

Les quais de la Garonne, où se retrouvent de nombreux coureurs.
Les quais de la Garonne, où se retrouvent de nombreux coureurs. © Radio France - Noémie Bonnin

Direction d'abord le miroir d'eau, l'un des sites les plus connus de Bordeaux, et sur les quais de la Garonne, où les coureurs sont nombreux. Catherine, elle, fait de la marche rapide : "Je n'y vois que du positif, notre région sera mieux reconnue au niveau mondial. La ville de Bordeaux a déjà fait beaucoup d'améliorations depuis dix ans. Donc pour elle cette fusion ne peut qu'apporter un plus, mais on a déjà une très bonne visibilité au niveau international." Catherine sourit : "Je suis très bordelaise, je suis née ici, et j'en suis fière !"

Le quartier Saint-Michel, cosmopolite, mais qui se transforme peu à peu.
Le quartier Saint-Michel, cosmopolite, mais qui se transforme peu à peu. © Radio France - Noémie Bonnin

On se déplace d'un kilomètre, pas plus, nous voilà dans le quartier Saint- Michel : beaucoup plus cosmopolite, ici les rues pavées sont plus étroites et les bâtiments plus modestes. Najia est vendeuse dans une pâtisserie : "Saint-Michel a été refait; c'est bien et ce n'est pas bien à la fois. Beaucoup de commerçants ont été obligés de fermer, car les loyers ont augmenté. Les petites boutiques qui existaient auparavant disparaissent petit à petit; et ça enlève le charme de Saint-Michel, c'est dommage." Najia ne voit que des points positifs à cette nouvelle région : "Peut-être que ça peut nous apporter, plus on est nombreux plus on s'amuse !"

La Bastide, l'un des nouveaux quartiers de Bordeaux.
La Bastide, l'un des nouveaux quartiers de Bordeaux. © Radio France - Noémie Bonnin

On traverse la Garonne, pour une dernière étape rive droite. Ici, il y a quelques dizaines années, "ce n'était que des marécages" explique Simone, qui habite ici depuis toujours. Elle a vu ce quartier de la Bastide sortir littéralement de terre. "L'hiver, c'était plein d'eau, on n'y allait jamais. Mais petit à petit, des immeubles se sont construits. Et encore et encore, ça ne s'arrête plus !" La vieille dame ne sait pas trop ce que pourrait amener la nouvelle région à la ville : "Bordeaux c'est grand déjà, on se suffit peut-être déjà, non ?" La métropole bordelaise pourrait atteindre le million d'habitants d'ici 2030.

Bordeaux conforte son statut de capitale régionale.
Bordeaux conforte son statut de capitale régionale. © Radio France - Olivier Uguen

Les habitants voient surtout du positif à cette fusion des régions.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

France Bleu vous emmène "sur la route des régionales"

Du 16 au 27 novembre, nous sillonnons les routes de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. En vue des prochaines élections régionales (6 et 13 décembre), nous allons découvrir ensemble ce nouveau territoire, qui va des Deux-Sèvres au Pays Basque, en passant par la Creuse et le Lot et Garonne. Comment se situer dans cette région agrandie ? Quelles différences, quels points communs ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess