Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : des parents poursuivent leur fronde contre le plastique à la cantine

dimanche 26 mars 2017 à 18:56 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde et France Bleu

Un collectif de parents vient d'être créé à Bordeaux pour faire revenir la mairie sur sa décision de généraliser le plastique dans toutes les cantines scolaires. Le collectif espère bien s'appuyer sur l'exemple de Strasbourg, qui vient d'abandonner totalement le plastique à table.

Le collectif de parents fait circuler une pétition contre la vaisselle plastique dans les cantines scolaires
Le collectif de parents fait circuler une pétition contre la vaisselle plastique dans les cantines scolaires © Maxppp -

Bordeaux, France

La mobilisation contre la vaisselle plastique dans les écoles de Bordeaux ne faiblit pas, bien au contraire. Un collectif de parents d'élèves "Pour une cantine sans plastique" vient de voir le jour et une pétition circule pour faire revenir la mairie de Bordeaux sur sa décision de généraliser le plastique dans toutes les cantines.

Des parents qui veulent voir appliquer le principe de précaution face aux risques sanitaires éventuels liés aux perturbateurs endocriniens. Ils sont 15.000 écoliers bordelais à manger à la cantine quotidiennement.

À LIRE AUSSI ►►► Bordeaux : dans les cantines les assiettes sont désormais en plastique mais des parents s'inquiètent

Pourquoi Bordeaux ne suivrait pas l'exemple de Strasbourg ?

La capitale alsacienne fait le contraire de Bordeaux : elle entame le chantier de l'abandon total du plastique dans ses cantines scolaires. Un chantier au long cours puisqu'il s'achèvera dans quatre ans au plus tard.

Le renouvellement du marché de la restauration scolaire à l'automne prochain lui fournit l'occasion d'opérer ce virage. Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg en charge de l'éducation : "C'est un parent d'élève chimiste alimentaire qui nous a alerté sur le danger possible de ces barquettes sur les perturbateurs endocriniens. Au départ c'est un principe de précaution, car ces barquettes sont aux normes, mais on est dans la reconnaissance d'un problème sanitaire" explique l'élue.

Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg en charge de l'éducation

Un exemple alsacien que Sabine Curci, parent d'élève, espère bien voir suivi à Bordeaux. Elle est membre du collectif "Cantine sans plastique" : "C'est un espoir pour nous. L'exemple strasbourgeois montre que c'est quand même plutôt censé d'appliquer ce principe de précaution".

La mairie de Bordeaux ne voit pas pour l'instant de raison de revenir sur sa décision. Elle indique cependant que des tests seront pratiqués l'automne prochain sur la vaisselle plastique dans les écoles où elle est d'abord apparue.

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.