Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : ils s'enchaînent pour défendre les marronniers de la place Gambetta

mardi 4 septembre 2018 à 13:35 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Le collectif "les marronniers de Gambatta" a eu vent d'un abattage imminent des arbres de la place Gambetta de Bordeaux et s'est mobilisé ce mardi matin pour empêcher que 17 marronniers soient coupés dans le cadre du projet municipal de rénovation.

Dès 6h du matin ce mardi, le collectif s'est mobilisé en apportant des chaînes pour empêcher l'abattage des marronniers
Dès 6h du matin ce mardi, le collectif s'est mobilisé en apportant des chaînes pour empêcher l'abattage des marronniers - Collectif Marronniers de Gambetta

Bordeaux, France

Ils ont pris au mot, Alain Juppé le maire de Bordeaux qui avait dit aux riverains que s'ils n'étaient pas content, ils n'avaient qu'à s'enchaîner. Une petite dizaine de membres du collectif "Les marronniers de Gambetta" s'est rassemblé et enchaîné ce mardi matin pour contester l'abattage programmé de 17 arbres dans le cadre des travaux de réhabilitation de la place Gambetta. 

Symboliquement, ils ont passé une partie de la matinée enchaînés, avec le soutien de l'élu Vert Pierre Hurmic - Aucun(e)
Symboliquement, ils ont passé une partie de la matinée enchaînés, avec le soutien de l'élu Vert Pierre Hurmic - Collectif marronniers Gambetta

Pourquoi ne pas les conserver ? C'est ce que répète le collectif, alors qu'ils sont "en pleine santé". "Il y a un réchauffement climatique. IL faut en prendre conscience. Dans 4/5 ans, on annonce 5 degrés de plus sur la ville de Bordeaux. Imaginez, sans arbre ici, ou avec de jeunes arbres qui n'auraient pas la même action que ces vieux marronniers, ça sera intenable..." selon Magali l'une des enchaînées.

Jusqu'où iront-ils ? "On verra. Il n'est pas question de construire des cabanes et monter dans les branches".

La mairie de Bordeaux via un communiqué, explique qu'aucun abattage n'était programmé hier mardi, et que le projet de rénovation prévoit de planter 2 fois plus d'arbres.

Ils expliquent avoir pris au mot Alain Juppé pour cette action - Radio France
Ils expliquent avoir pris au mot Alain Juppé pour cette action © Radio France - Stéphanie Brossard