Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Bordeaux : "Jamais d'amende automatique" pour le non-respect du port du masque

-
Par , France Bleu Gironde

Le port du masque est obligatoire depuis ce week-end rue Sainte-Catherine et rue Porte Dijeaux à Bordeaux. En cas de dégradation des indicateurs de l'Agence régionale de santé, cette obligation pourrait s'étendre. La mairie de Bordeaux s'y prépare déjà. Mais la pédagogie reste la règle.

Le masque est obligatoire rue Sainte-Catherine
Le masque est obligatoire rue Sainte-Catherine © Radio France - Fanny Ohier

Depuis ce samedi 22 août, le port du masque est obligatoire rue Porte Dijeaux et rue Sainte-Catherine, deux des axes les plus fréquentés par les piétons à Bordeaux. Des patrouilles municipales s'assurent que la règle est respectée. Mais les verbalisations ne sont pas la norme. "Jamais d'amende automatique" assure Amine Smihi, adjoint à la mairie de Bordeaux en charge de la sécurité, de la tranquillité publique et de la médiation. "135 euros est un montant très important, déjà dissuasif en l'état. Verbaliser les personnes doit être fait avec beaucoup de discernement : le manquement doit vraiment être volontaire." 

Les étourdis, ou ceux qui n'était pas au courant de la règle, se voient rappeler à l'ordre, sans amende. S'ils n'ont pas de masque, les policiers leur en donnent. "Les verbalisations qui ont eu lieu ont été nécessaires (...) devant une vraie opposition, une contestation de la réglementation." Cinq personnes ont ainsi été verbalisées. 

L'obligation du port du masque pourrait-elle s'étendre à d'autres rues ?

La mairie de Bordeaux est en relation étroite avec l'Agence régionale de santé, qui donne des indicateurs sur la circulation du coronavirus. Si ces indicateurs se dégradent, il n'est pas exclu que l'obligation du port du masque s'étende dans d'autres zones du centre-ville bordelais. "Nous avons déjà prévu un plan d'extension, dès lors que les alertes de l'ARS l'imposeraient. Toutes les zones avec des rues très étroites, qui ne permettent pas de maintenir une distance quand les gens se croisent, peuvent faire l'objet de cette extension" explique Amine Smihi, citant notamment la rue Saint-Rémi et ses alentours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess