Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : la halle Boca ouvrira dans la deuxième quinzaine de novembre

dimanche 7 octobre 2018 à 18:38 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

Cette halle, entièrement consacrée à la restauration, est en fin d'aménagement dans l'une des anciennes halles des abattoirs, quai de Paludate, à Bordeaux. Vingt-quatre enseignes vont s'y installer, dont 16 autour du concept de "food court", qui cartonne à Londres et à Lisbonne.

La halle Boca, encore en travaux , quai de Paludate, à Bordeaux
La halle Boca, encore en travaux , quai de Paludate, à Bordeaux © Radio France - Pierre-Marie Gros

Bordeaux, France

Après deux ans de chantier, la Halle Boca ouvrira durant la deuxième quinzaine du mois de novembre quai de Paludate, à Bordeaux. "Bo" comme Bordeaux , et "ca" comme commerces et alimentation : voilà d'où vient le nom de cet espace de 6 500 mètres carrés, composée de 24 restaurants, installés dans la seule halle des anciens abattoirs qui ait été conservée, et dont la rénovation a été confiée au groupe Eiffage. 

"On voulait garder une trace de cet ensemble construit en 1938, et c'était la seule suffisamment en état pour que nous puissions la rénover, explique Stéphane Sermadiras, le directeur du développement économique d'Euratlantique, qui aménage tout le secteur. Le béton était abîmé,  c'était une rénovation lourde et complexe." 

Le premier "food court" bordelais 

A l'intérieur du bâtiment, les clients trouveront huit enseignes , qui pour la plupart débarquent à Bordeaux, comme Vapiano, restaurant italien, ou Indiana Café, restaurant mexicain. Et au milieu, 1 300 mètres carrés de surface seront réservés à un concept totalement novateur, qui existe ailleurs à travers le monde, mais pas encore à Bordeaux, connu sous la dénomination "food court". "Ce sont 15 kiosques de restauration, qui disposent d'une salle commune de 350 places, précise Thierry Pascoa, consultant pour la société Tourny Meyer, qui s'est occupée de la commercialisation des lieux. On peut venir avec cinq amis, découvrir chacun une cuisine différente, asiatique ou vegan par exemple, et se retrouver autour de la même table." 

L'intérieur est encore un vaste chantier  - Radio France
L'intérieur est encore un vaste chantier © Radio France - Pierre-Marie Gros

ça n'existe pas encore à Bordeaux, et ça marche très fort dans des villes comme Londres ou Lisbonne. — Thierry Pascoa, de la société Tourny-Meyer, qui a vendu les espaces commerciaux. 

"Si vous êtes venus à Bordeaux et que vous n'êtes pas passés à Boca, vous aurez manqué quelque chose" Thierry Pascoa, de la société Tourny-Meyer

Pour Thierry Pascoa, il ne s'agit pas du tout de rentrer en concurrence avec les Halles de Bacalan, ouvertes il y a un an, "qui sont des halles de marché. Nous sommes sur un créneau totalement différent."

Une enseigne pas encore très visible  - Radio France
Une enseigne pas encore très visible © Radio France - Pierre-Marie Gros

Tous les kiosques ont trouvé preneur, et pour les restaurants autour, un seul espace reste à commercialiser, preuve selon Laurent Putz, de la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux-Gironde, que le lieu va très vite trouver son public, car il allie "gastronomie et convivialité, avec une ouverture extérieure sur les quais". "Dans les villes où ces "food courts" ont ouvert, on s'est rendu compte que cela créait une nouvelle attractivité, ajoute Thierry Pascoa. L'objectif est d'attirer les Bordelais, les Girondins mais aussi les touristes, bref, d'en faire un lieu incontournable".   

"Un concept totalement nouveau à Bordeaux qui va attirer du monde"

Si le "food court" devrait donc recevoir ses premiers clients dans un mois et demi, les autres restaurants ouvriront de façon échelonnée d'ici la fin de l'année.