Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : le collectif Collages Féminicides vient en aide aux victimes de violences conjugales

-
Par , France Bleu Gironde

Le collectif Collages Féminicides, qui a stoppé ses activités habituelles pour cause de confinement, a décidé de s'impliquer pour aider les femmes victimes de violences conjugales, en leur trouvant un hébergement.

Les violences conjugales
Les violences conjugales © Radio France

Le collectif Collages Féminicides Bordeaux, dont l'activité habituelle est d'accrocher des slogans chocs contre les violences faites aux femmes sur les murs et monuments de la ville, a mis ses collages entre parenthèses, le temps du confinement. Mais a trouvé le moyen d'aider les victimes de violences conjugales en leur trouvant des hébergements. "On n'avait pas prévu de le faire" explique Charlotte, co-fondatrice du collectif. "Mais on nous a contactées. On a trouvé une solution pour une femme la semaine dernière, du coup on s'est dit qu'au moins, on pouvait faire ça."

Mettre à disposition des logements d'urgence le temps du confinement

"Beaucoup de 'colleuses' sont confinées ailleurs, chez leur copain, copine, dans leur famille...leurs logements sont donc libres" continue Charlotte. "On peut les proposer dans l'urgence, tant qu'on en aura des disponibles." Fort de 300 membres, le collectif a activé ses réseaux pour répertorier les logements vacants à Bordeaux et aux alentours, qui pourraient accueillir des femmes en danger le temps du confinement.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais le collectif ne se substitue pas aux associations d'aide aux victimes conjugales, précise Charlotte. "Les violences conjugales sont en augmentation, il faut des solutions supplémentaires, on propose donc à notre échelle ces logements d'urgence (...) et on essaie de rediriger vers tous les numéros et les plateformes plus à même d'aider ces femmes." 

En moins d'une semaine, deux femmes ont bénéficié de l'aide du collectif Collages Féminicides, que les victimes peuvent contacter sur leurs réseaux sociaux.  

Les numéros à contacter pour les victimes de violences 

Trois numéros à retenir en France : le 17 pour les femmes en danger, le 119 pour les enfants en danger et le 39 19, la plateforme d'écoute des femmes victimes de violences.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess