Société

Bordeaux - Le ministre de la justice vendredi à Gradignan pour valider la rénovation de la maison d'arrêt

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 30 janvier 2017 à 16:01

En 2008, lors d'une visite de la ministre Rachida Dati, les détenus manifestaient déjà contre les conditions de détention.
En 2008, lors d'une visite de la ministre Rachida Dati, les détenus manifestaient déjà contre les conditions de détention. - © Maxppp

Le garde des sceaux Jean-Jacques Urvoas viendra vendredi à Gradignan pour valider le calendrier de la rénovation de la maison d'arrêt. Les travaux devraient débuter en 2019 et s'achever en 2022.

En août dernier, lors de l'annonce par le Premier ministre d'alors Manuel Valls d'un plan de rénovation des prisons françaises, les surveillants de la maison d'arrêt de Gradignan avaient fait état de leurs doutes. Il faut dire que la rénovation de la prison de l'agglomération bordelaise fait figure de serpent de mer. Alors même que la situation sur place n'a jamais été aussi tendue. Gradignan a même intégré le Top 10 des prisons françaises où la surpopulation carcérale est la plus forte. L'été dernier, elle accueillait 720 détenus pour 448 places.

Le ministre valide le calendrier

Cette fois, les doutes des surveillants vont peut-être enfin être balayés par une véritable annonce. Vendredi, le ministre de la justice Jean-Jacques Urvoas doit venir en visite sur place. Surtout, il ne devrait pas venir les mains vides. Il devrait annoncer un calendrier précis du chantier de rénovation. Le maître d’œuvre sera choisi cette année. La consultation des entreprises se déroulera courant 2018. Le début des travaux est désormais programmé en 2019 pour une livraison prévisionnelle en 2022. Le ministre de la justice vient de le confirmer par un courrier en date du 26 janvier.

Dans la maison d'arrêt de Gradignan. - Radio France
Dans la maison d'arrêt de Gradignan. © Radio France - © Maxppp