Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : mobilisation en baisse pour l'acte 19 des gilets jaunes

-
Par , , France Bleu Gironde

Des manifestants moins nombreux et peu de débordements : à Bordeaux, l'acte 19 des gilets jaunes a marqué le pas.

Les gilets jaunes au départ de la manifestation, place de la Bourse, à Bordeaux.
Les gilets jaunes au départ de la manifestation, place de la Bourse, à Bordeaux. © Radio France - Laurine Benjebria

Une mobilisation moindre et plus sage à Bordeaux. Selon l'estimation de France Bleu Gironde, environ 2.500 gilets jaunes ont défilé ce samedi dans les rues de la capitale girondine. C'est un peu moins que la semaine passée, où l'on avait compté 3.000 manifestants. Le défilé, très encadré, s'est majoritairement déroulé dans le calme. 19 personnes ont néanmoins été interpellées pendant cet acte 19, notamment pour détention de matériels offensifs, port d'armes prohibées, jets de projectiles sur les forces de l'ordre et outrages sur personnes dépositaire de l'autorité publique (préfecture). 

Un début de manifestation tendu et désorganisé

Sur la place de la Bourse, lieu traditionnel de rassemblement des gilets jaunes, dès 14h, la situation se tend. Les manifestants, alors moins de deux milliers, sont encerclés par les CRS. Quelques personnes sont interpellées, sous les huées. Les gilets jaunes, en colère, estiment qu'il s'agit d'une démonstration de force pour empêcher le cortège de partir. 

Puis le ton monte entre les manifestants eux-mêmes : certains veulent s'en prendre aux forces de l'ordre, d'autres veulent simplement défiler. Ces derniers ont gain de cause vers 14h30. Commence alors l'habituel cortège dans les rues bordelaises. Rue Sainte Catherine, cours d'Albret, place de la Comédie : en tout, deux tours de centre-ville pendant lesquels les gilets jaunes contournent la place Pey Berland, où toute manifestation est interdite. 

Les gilets jaunes improvisent un sit-in de quelques minutes rue Sainte Catherine.
Les gilets jaunes improvisent un sit-in de quelques minutes rue Sainte Catherine. © Radio France - Laurine Benjebria

Des "black blocks" repoussés par des manifestants

Vers 17h, malgré quelques protestations dans les rangs des manifestants, le cortège se dirige vers l'Hôtel de Ville et la place Pey-Berland. Des "black blocks" masqués apparaissent et sont pris à partie par certains gilets jaunes, qui ne parviennent cependant pas à les contenir. Aux jets de bouteilles de verre, les forces de l'ordre répliquent immédiatement avec les canons à eau et des gaz lacrymogènes. Les gilets jaunes reculent vers la place de la Victoire, qui est évacuée vers 18h30, après plusieurs sommations, par les forces de l'ordre. 

Préparatifs et nouvelles pancartes place de la Bourse, avant le défilé.
Préparatifs et nouvelles pancartes place de la Bourse, avant le défilé. © Radio France - Laurine Benjebria
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu