Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : rassemblement des sapeurs-pompiers de Gironde sur la place Pey-Berland

-
Par , France Bleu Gironde

Plus de 300 pompiers étaient ce matin sur la place Pey-Berland à Bordeaux pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail. Les soldats du feu se sont allongés sur le parvis de la cathédrale Saint-André pour symboliser "la mort du métier".

Les pompiers se sont allongés sur la place Pey-Berland en signe de protestation.
Les pompiers se sont allongés sur la place Pey-Berland en signe de protestation. © Radio France - Alexandra Sirgant

Bordeaux, France

Deux semaines après le lancement d'une grève nationale chez les soldats du feu, l'intersyndicale des sapeurs-pompiers du département s'est donné rendez-vous ce matin place Pey-Berland à Bordeaux. Environ 300 manifestants étaient présents sur la place, ainsi que dans le centre-ville, pour dénoncer une dégradation de leurs conditions de travail. En signe de protestation, les sapeurs-pompiers se sont allongés sur le parvis de la cathédrale Saint-André. 

"C'est pour symboliser la mort du métier...", explique Francis Balain, sapeur-pompier au centre de secours de St Médard-en-Jalles. "On est devenu sapeurs-pompiers pour sauver des gens, pas pour ramener quelqu'un qui s'est tordu la cheville à l'hôpital...".

Plus de moyens et plus de reconnaissance

En plus d'un recentrage des missions d'urgence, les manifestants demandent également une augmentation des effectifs et une reconnaissance du métier comme étant un "métier à risques". Selon Elsa Perez, pompière et représentante de l'intersyndicale, "la Gironde est le département où les pompiers sont le plus touchés par des agressions...". 

Après la manifestation, une délégation de 7 syndicats a été reçue par le conseil d'administration du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) à la Caserne d'Ornano. Suite à l'audience, le conseil d'administration s'est engagé à faire remonter les informations au Ministère de l'Intérieur. Une pétition de soutien aux pompiers est actuellement en ligne. 

Les pompiers se sont ensuite rendus à la Caserne d'Ornano.  - Radio France
Les pompiers se sont ensuite rendus à la Caserne d'Ornano. © Radio France - Alexandra Sirgant