Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : un nouveau centre de rétention administrative de 140 places va ouvrir

-
Par , France Bleu Gironde

Un nouveau centre de rétention administrative va être construit à Bordeaux. Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner l'a confirmé mercredi. D'une capacité de 140 places, il devrait voir le jour au plus tôt en 2022 indique la préfecture de la Gironde.

L'actuel centre de rétention administrative à Bordeaux a une capacité de 20 places.
L'actuel centre de rétention administrative à Bordeaux a une capacité de 20 places. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Un nouveau centre de rétention administrative va être construit à Bordeaux. Cela fait partie des vingt mesures sur l'immigration que le gouvernement a dévoilées mercredi. Trois nouveaux centres doivent donc ouvrir en France, à Bordeaux, à Lyon et Olivet, dans le Loiret.  Ils sont destinés à retenir les étrangers en situation irrégulière, en attendant leur retour dans leur pays d'origine.

140 places

Ce nouveau centre de rétention administrative remplacera l'actuel situé au sous-sol de l'hôtel de police de Bordeaux, le plus petit de France, avec 20 places. Le futur centre aura une capacité de 140 places indique la préfecture de la Gironde, où pourront être retenus hommes et femmes en situation irrégulière, mais pas de mineurs non-accompagnés. 

Quand au lieu, des terrains du côté de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac sont envisagés, mais rien n'est fixé indique la préfecture. La construction devrait être finie au plus tôt en 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu