Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : un questionnaire en ligne pour sensibiliser au harcèlement de rue

lundi 23 avril 2018 à 21:44 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

La Ville de Bordeaux lance ce lundi, sur son site internet, un questionnaire pour lutter contre le harcèlement de rue. Objectif, cette fois-ci, sensibiliser les témoins, afin de les pousser à intervenir sur des cas concrets.

Et vous, que feriez-vous ?
Et vous, que feriez-vous ? © Radio France - Capture d'écran mairie de Bordeaux

Bordeaux, France

Et vous, que feriez-vous ? Est-ce-que, comme 89% des personnes témoins de harcèlement dans l'espace public, vous n'interviendez pas ? C'est la question que pose la mairie de Bordeaux sur son site internet (accéder au questionnaire). Sept situations, sept images sont montrées au public, mettant en scène un homme et une femme dans l'espace public. Et à chaque fois trois questions : pensez vous que la jeune femme se sente mal à l'aise ? Que faudrait-il faire en temps que témoin ? Et vous le feriez vous ? 

L'un des cas concrets du questionnaire. - Aucun(e)
L'un des cas concrets du questionnaire. - Capture d'écran mairie de Bordeaux

Objectif, évaluer les résultats, pour comprendre ce qui empêche les témoins d'intervenir. Des résultats qui permettront ensuite d’adapter la prochaine campagne de prévention, après deux dans les transports en commun ces derniers mois. La prochaine aura lieu dans un "lieu emblématique de Bordeaux", au mois de juin. 

Le questionnaire a été crée par une étudiante, Marie Szalay, invitée de France Bleu Gironde ce mardi matin à 8h20. Etudiante en Master 2 Ingénierie et recherche psycho sociale, et qui réalise son mémoire de fin d'études en stage à la mairie de Bordeaux. 

A Bordeaux, 93% des femmes se sont déjà senties harcelées dans les transports en commun

Et si les deux précédentes campagnes s'adressaient davantage aux victimes, voire aux potentiels harceleurs, celle-ci veut toucher davantage de monde, hommes et femmes, tous ceux qui peuvent être témoins d'une agression. 

"C'est un phénomène majeur, qui se base sur de très nombreuses années de stéréotypes de genre, explique l'adjoint à la mairie chargé de l'égalité et de la citoyenneté, Marik Fetouh. Alors l'idée c'est vraiment de comprendre ce qui pousse à l'inhibition des témoins". Et de rappeler, qu'à Bordeaux, 93% des femmes se sont déjà senties harcelées dans les transports en commun. La campagne est menée avec le soutien de l'Université de Bordeaux, et les associations "Stop harcèlement de rue" et "Hé Madmoizelle". 

Marik Fetouh : "comprendre pourquoi les témoins n'agissent pas"