Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : un tournoi de football entre migrants et jeunes de quartiers défavorisés

samedi 14 avril 2018 à 21:01 Par Jules Brelaz, France Bleu Gironde

Un tournoi de football a réuni samedi au stade Galin de Bordeaux une centaine de mineurs étrangers et des jeunes licenciés de clubs de la rive droite.

Le club de Cenon (rouge) affronte l'équipe du CDEF, le Centre départemental de l'Enfance et de la Famille qui accueille plusieurs mineurs étrangers.
Le club de Cenon (rouge) affronte l'équipe du CDEF, le Centre départemental de l'Enfance et de la Famille qui accueille plusieurs mineurs étrangers. © Radio France - Jules Brelaz

Bordeaux, France

Quand Ballon rond rime avec réinsertion et intégration. Samedi à Bordeaux, sur la pelouse synthétique du stade Galin, les clubs de Cenon, Bassens, Lormont et la Bastidienne, ont accueilli les petites équipes qui se sont formées dans les foyers d'accueil de jeunes mineurs non-accompagnés.

Moi mon rêve, c'est de jouer avec la France

"Dès qu'on est sur le terrain, c'est comme une famille. Pour nous, c'est une immense joie d'avoir partagé ce moment avec eux", raconte Mahamadou, 17 ans, brassard de capitaine. Ce Malien a traversé la Méditerranée pour rejoindre la France. Fan de Raphaël Varane, il dispose comme son idole d'un sacré pied droit.

"Au delà du foot, on se répare aussi sur ce terrain"

"Nous avons voulu organiser une rencontre sportive entre des jeunes venus d'ailleurs et des jeunes d'ici, et tout le monde adore le football", résume Thierry Perrigaud, directeur général de l'association Rénovation, co-organisatrice du tournoi avec le club de la Bastidienne. Reconnue d'utilité publique, l'association Rénovation accueille de jeunes migrants grâce au dispositif 'R d'Accueil'. 

"Ces mineurs viennent de Guinée, du Mali, du Cameroun, du Niger, explique Emmanuelle Ajon, vice-présidente du Conseil départemental de Gironde, en charge de la Protection de l'Enfance. Beaucoup d'entre eux sont passés par la Libye avec des parcours migratoires parfois très compliqués, ils ont pu être retenus en tant qu'otage ou même qu'esclaves, donc au-delà de jouer au foot, on se répare aussi un peu sur le terrain."

Sur le terrain, il n'y a plus de barrière de la langue

Dans les tribunes du stade Galin, Christian Combaret, président délégué de la Ligue de Football de Nouvelle Aquitaine, applaudit le spectacle. "Le football est un langage universel, un facteur d'intégration social incontestable et je tiens vraiment à saluer l'initiative du club de la Bastidienne."

Parmi les autres équipes de mineurs étrangers se trouvait également une formation de Château Tenet, soutenue par Emmaüs. Mais c'est l'équipe du CDEF, le Centre départemental de l'enfance et de la famille, qui a remporté la finale contre Cenon. 

"Pour être honnête, glisse Saïd, un animateur de l'association Rénovation, le niveau de jeu est réellement excellent". Avis aux recruteurs des Girondins de Bordeaux...