Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : une barrière a de nouveau cédé au Nouveau Stade

lundi 31 août 2015 à 7:10 Par Charlotte Coutard, France Bleu Gironde

Une barrière a cédé ce dimanche au Nouveau Stade de Bordeaux. Elle n'a pas résisté à la pression des supporters. C'est la deuxième fois que cet incident se produit.

Le Nouveau Stade de Bordeaux lors du match inaugural Girondins-Montpellier le 23 mai
Le Nouveau Stade de Bordeaux lors du match inaugural Girondins-Montpellier le 23 mai © Radio France

C'est la deuxième fois que cela se produit. Une barrière du Nouveau Stade de Bordeaux a de nouveau cédé ce dimanche lors du match contre Nantes. Cela avait déjà été le cas lors du premier match le 23 mai.

Cinq supporters blessés

C'est une barrière située en bas de la tribune sud qui a cédé à la toute fin du match, à la 87ème minute, après le deuxième but girondin inscrit par Serbe Milan Gajic. Les supporters sont descendus en courant pour fêter ce but, et la barrière a cédé. Elle est censée empêcher les supporteurs d'accéder au terrain, mais elle n'a pas résisté à la pression . Cinq supporters ont été blessés, dont deux adolescents de 12 et 14 ans.

Deux incidents en quelques semaines

C'est donc la deuxième fois qu'un incident de ce type se produit, dans des circonstances similaires , ce qui pose évidemment une nouvelle fois la question de la sécurité au Nouveau Stade. Une réunion avait eu lieu quelques jours après le premier incident. SBA, la société qui gère le stade, avait affirmé qu'il n'y avait aucun problème : "le stade est d'une sûreté totale, d'une sécurité totale", avait déclaré Dominique Fondacci, le président de SBA .

8h NOUVEAU STADE INCIDENTS / SON FONDACCI

"Ces portillons sont dans des escaliers, qui en aucun cas sont là pour être soumis à des pressions fortes. Donc là aussi, ce sont des barrières qui sont programmées pour céder en cas de mouvements de foules anormaux, pour éviter des écrasements"

Ce sont donc des portillons qui doivent s'ouvrir lors de mouvements de foule, pour éviter des écrasements. Question de réglages. Il faut aussi que les supporters évitent de s'en approcher.

Après le premier incident, le constructeur avait dû vérifier les barrières pour qu'elles résistent mieux à la pression. Le système a été revu pour que ces portillons résistent mieux aux mouvements de foule. "Nous sommes dans les normes" , dit Dominique Fondacci, le président de SBA. Mais apparemment, cela n'a pas suffit.

Et le temps presse. L'équipe de France affronte Serbie lundi prochain, 7 septembre, ce sera le premier match international au Nouveau Stade de Bordeaux. Il y aura sans doute beaucoup de monde.

Une réunion en préfecture

Les principaux acteurs vont donc se réunir ce lundi après midi en préfecture de Gironde, pour parler de la sécurité au Nouveau Stade. Il y aura des représentants des pompiers, du club des Girondins, des services de l'Etat, et le directeur de SBA - Stade Bordeaux Atlantique - qui gère la structure.

Il s'agit de voir s'il faut prendre de nouvelles mesures , pour éviter ce genre d'incidents. Parmi les pistes envisagées, installer des potelets qui éviteraient aux supporters d'être directement en contact avec ces fameuses barrières.