Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : une centaine de personnes dénoncent les violences faites aux femmes au rassemblement #MeToo

dimanche 29 octobre 2017 à 17:47 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Gironde

#MeToo comme "Moi aussi" en français : après les révélations d'agressions sexuelles de l'affaire Weinstein, des rassemblements s'organisent partout en France pour dénoncer les abus. Dimanche, une centaine de personnes se sont rassemblées place de la Victoire à Bordeaux.

Une centaine de personnes pour le rassemblement #metoo à Bordeaux.
Une centaine de personnes pour le rassemblement #metoo à Bordeaux. © Radio France - Chloé Gandolfo

Bordeaux, France

Ce dimanche après midi, sur la place de la Victoire à Bordeaux, une centaine de personnes se sont rassemblées pour soutenir les victimes d'agressions sexuelles. Des femmes pour la plupart et quelques hommes. Certaines sont venues dénoncer haut et fort les agressions qu'elles ont subies. Un rassemblement spontané organisé en trois jours seulement par deux étudiantes : Alice étudiante à la fac de droit de Bordeaux et Clémence qui étudie à Science Po Lyon.

Depuis les révélations sur l'affaire Weinstein, la parole se libère sur les réseaux sociaux et les langues se délient. Notamment avec le hashtag #balancetonporc ou #metoo. Ce dimanche, sur la place de la Victoire, les témoignages, nombreux, se sont succédés à la tribune improvisée.

Des femmes témoignent sur la place

Celles qui ne souhaitent pas s'exprimer écrivent leur témoignage sur une feuille blanche et l'affichent aux yeux de tous sur la place. Pour beaucoup de femmes ici, les agressions sont difficiles à aborder. Mais elles veulent quand même les partager pour ouvrir les yeux du monde sur l'ampleur du phénomène. Comme cette étudiante de droit de 21 ans, abusée il y a 6 ans ou cette quarantenaire abusée alors qu'elle était étudiante en fac de socio il y a 20 ans.

Dans la foule, beaucoup de femmes écoutent les témoignages les larmes aux yeux. Elles finissent par se prendre par la main, et former une grande chaîne humaine pour se soutenir et dire non aux violences sexuelles.

Une centaine de personnes rassemblées à Bordeaux contre les violences faites aux femmes. - Radio France
Une centaine de personnes rassemblées à Bordeaux contre les violences faites aux femmes. © Radio France - Chloé Gandolfo
Des témoignages suspendus sur un fil relié à l'obélisque de la place de la Victoire.  - Radio France
Des témoignages suspendus sur un fil relié à l'obélisque de la place de la Victoire. © Radio France - Chloé Gandolfo