Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Bourges : Visov transforme les réseaux sociaux en alliés des secours

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Dans le Cher, les réseaux sociaux vont devenir des auxiliaires des autorités en cas de crise. La préfecture et le service départemental d'incendie et de secours viennent de signer une convention avec une association de bénévoles, baptisée Visov.

Visov compte une centaine de bénévoles en France
Visov compte une centaine de bénévoles en France © Radio France - Michel Benoit

Visov (Volontaires Internationaux en Soutien Opérationnel Virtuel) est à la fois une vigie et un relais pour les autorités. Généralement quand il se produit un drame, un accident ou une catastrophe naturelle, les riverains, les victimes ou leurs proches communiquent sur les réseaux sociaux. Ces photos, ces vidéos sont des informations qui peuvent être utiles aux autorités pour orienter les secours plus efficacement ou éviter un effet de surcrise.  

Par exemple, en cas d'inondation, cela permettra peut-être de repérer plus facilement des personnes isolées : "On compte une centaine de bénévoles. Ces veilleurs sont habitués à regarder les réseaux sociaux, détaille Eric Collard, président de Visov. On va remonter les informations qui sont pertinentes et qui sont vérifiées par nos veilleurs, de manière à ce que ce soit la bonne information qui circule. Et si nous constatons que l'information n'est pas exacte, on donnera aussi cette information pour qu'il puisse y avoir une communication des autorités qui vienne corriger cela." 

La convention Visov vient d'être signée par la préfète du Cher, le président du SDIS et le président de l'association
La convention Visov vient d'être signée par la préfète du Cher, le président du SDIS et le président de l'association © Radio France - Michel Benoit

Lors des attentats de Paris, les réseaux sociaux ont permis de délivrer une information rapide, et de toucher un maximum de monde, alors que le téléphone des secours était pris d'assaut. Pour le colonel Marcaillou, chef des pompiers du Cher, Visov peut être un formidable allié : " Cela peut nous éclairer. cela évite la diffusion de fake news ou de mauvaises informations. Cela nous permet aussi de récupérer des alertes si nos standards sont saturés.  Visov peut également nous faire remonter des réactions de personnes qui n'ont pas vu ou eu les secours et donc de corriger le dispositif pour être au plus près des besoins." 

Visov va devenir un allié précieux dans le Cher.
Visov va devenir un allié précieux dans le Cher. © Radio France - Michel Benoit

Visov avait déjà été expérimenté sur le printemps de Bourges, il y a deux ans. Il avait fallu évacuer les 6.000 spectateurs du chapiteau, le W, suite à une surchauffe de générateur : Visov avait permis de suivre en temps réel les opérations, via les réseaux sociaux. Les autorités avaient ainsi pu s'assurer que tout se passait parfaitement sans conséquence secondaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess