Société

Bourges : de la biométrie pour manger à la cantine du collège

Par Michel Benoît, France Bleu Berry et France Bleu mercredi 27 septembre 2017 à 5:30 Mis à jour le mercredi 27 septembre 2017 à 8:47

L'élève présente sa main dans un lecteur pour pouvoir accéder à la cantine du collège Littré de Bourges.
L'élève présente sa main dans un lecteur pour pouvoir accéder à la cantine du collège Littré de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Au collège Littré de Bourges, il faut montrer patte blanche pour déjeuner à la cantine. L'établissement s'est doté depuis quelques mois d'un système biométrique pour gérer la restauration scolaire. Un lecteur optique reconnaît la main de chaque élève qui se présente pour déjeuner.

Ce type de lecteur est commercialisé depuis 2005. Cet appareil lit le contour de la main et non pas les empreintes digitales, ce qui est interdit en France. Anatole et Tristan qui ont fait leur rentrée en 6eme au collège Littré, apprécient plutôt la technique : "Il faut bien placer sa main dans les repères de la machine, on tape son code, et c'est bon. Au moins, on n'a plus besoin de carte."

L'appareil lit les contours de la main. l'élève doit également taper un code personnel. L'opération ne prend que quelques secondes. - Radio France
L'appareil lit les contours de la main. l'élève doit également taper un code personnel. L'opération ne prend que quelques secondes. © Radio France - Michel Benoit

Ce système biométrique est en effet plus simple à gérer que celui des cartes de cantine. C'est ce que recherche Jean-Claude Chevalier, principal du collège Littré : " La carte peut être aussi prêtée à un camarade, alors que la biométrie ça résout tous les problèmes, et puis la main, on ne l'oublie jamais."

Denise Moreau, gestionnaire du collège Littré de Bourges et Jean-Claude Chevalier, principal. - Radio France
Denise Moreau, gestionnaire du collège Littré de Bourges et Jean-Claude Chevalier, principal. © Radio France - Michel Benoit

L'enfant doit positionner convenablement sa main dans le lecteur, et taper un code personnel. Cela ne prend que quelques secondes, mais le collège a renforcé l'accès par un tourniquet pour bloquer le passage en cas de mauvaise saisie. Denise Moreau, est la gestionnaire du collège Littré : "C'est totale sécurité ! On est certain de facturer le repas à la bonne personne. Le logiciel est assez convivial. Ca nous donne satisfaction."

Le collège Littré a été totalement rénové par le département du Cher. les responsables en ont donc profité pour adopter ce nouveau système biométrique à la cantine. - Radio France
Le collège Littré a été totalement rénové par le département du Cher. les responsables en ont donc profité pour adopter ce nouveau système biométrique à la cantine. © Radio France - Michel Benoit

Le jour de la rentrée, les nouveaux élèves doivent faire l'enrôlement de leur main. L'enfant présente à trois reprises sa main dans le lecteur qui va ainsi la garder en mémoire. "Toutes ces données sont détruites quand l'élève quitte l'établissement" précise Jean-Claude Chevalier. Une technique biométrique adoptée par l'immense majorité des élèves. Mais elle rebute toujours certains. Quelques familles et une majorité de professeurs ont préféré conservé un accès par carte à la cantine. Cela n'étonne pas Pierre Benguigui, PDG d'Alise, la société leader sur ce marché en France : "Certains ont peur d'être fliqués par ce système, mais ce n'est pas pire que l'usage d'une carte rattachée à un porte-monnaie électronique, où les contrôles reviennent au même." La société a déjà équipé 6 à 700 collèges ou lycées en France.