Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : des bons d'achat pour adoucir le Noël des étudiants

-
Par , France Bleu Berry

Un geste, à l'occasion des fêtes de fin d'année, de la communauté d'agglomération de Bourges : elle offre un bon d'achat de 25 euros aux étudiants contraints de rester sur place pendant les vacances.

A l'INSA de Bourges, soixante-dix jeunes ont reçu un bon de 25 euros et un autre bon de 20 euros d'aide alimentaire.
A l'INSA de Bourges, soixante-dix jeunes ont reçu un bon de 25 euros et un autre bon de 20 euros d'aide alimentaire. © Radio France - Michel Benoit

On le sait, les étudiants ont moins de ressources cette année. Les bars, les restaurants restent fermés à cause de la Covid  et ne leur offrent pas de petits boulots. C'est compliqué financièrement pour beaucoup d'entre eux. Certains n'ont pas d'argent pour rentrer chez eux, d'autres habitent trop loin. Quelques uns se retrouveront seuls pendant ces fêtes. 

Environ 200 étudiants devraient bénéficier de ce chèque cadeau. La première distribution a eu lieu à l'INSA de Bourges. L'école d'ingénieurs est l'une des plus concernées avec environ 70 étudiants bénéficiaires de ce bon (sur 345 élèves) :  "85 % de nos étudiants n'étant pas originaires de la région, on a énormément d'étudiants, cette année qui restent à Bourges", explique Nicolas Gascoin, directeur des campus INSA de Bourges et Blois. "On a un peu peur que psychologiquement, des étudiants qui seraient un peu isolés dans leur chambre de 10 m2, aient des idées noires. On voulait donc les réunir aujourd'hui pour leur offrir ce bon d'achat de la communauté d'agglomération de Bourges et leur donner un peu de joie. C'est d'abord de l'attention et c'est important dans ces moments d'isolement." 

Les étudiants de l'INSA de Bourges attendent de recevoir leurs bons.
Les étudiants de l'INSA de Bourges attendent de recevoir leurs bons. © Radio France - Michel Benoit

25 euros, cela peut paraître peu. En tout cas, cela fait plaisir à ces étudiants qui ne peuvent pas rentrer chez eux pour ces fêtes de fin d'année : "Cela va nous aider à passer les fêtes, loin des parents. Voir qu'on pense à nous ici, ça fait vraiment plaisir. J'avais prévu d'aller voir d'anciens amis de classe sur Paris, mais avec le Covid, je reste ici à Bourges. Je suis de la Réunion, et évidemment, je ne retourne pas chez moi. " Certains se réuniront quand même à Noël pour ne pas rester seuls... Ces bons permettront également de soutenir les petits commerces qui ont souffert eux aussi de la Covid : "Ces bons sont utilisables dans des commerces de moins de 400 m2" détaille Irène Félix, présidente de la communauté d'agglomération de Bourges."Ça fera peut-être découvrir à des jeunes qui les fréquente peu, ces commerces de proximité sur l'agglomération. C'est une attention qu'on voulait avoir pour ces jeunes qu'on est fier d'accueillir à Bourges dans leurs études."

Le supermarché Géant Casino de Bourges a offert une boite de chocolat à chaque étudiant
Le supermarché Géant Casino de Bourges a offert une boite de chocolat à chaque étudiant © Radio France - Michel Benoit

Le conseil régional leur offre également un bon supplémentaire de 20 euros pour de l'aide alimentaire. Elle peut atteindre 100 euros. Et ce n'est pas un luxe notamment pour les étudiants étrangers comme nous l'explique Vincent Maki, responsable de la vie étudiante à l'INSA de Bourges : "  Dans les pays qui n'ont pas la chance d'avoir un système de chômage partiel comme en France, certains parents perdent toutes leurs ressources d'un seul coup à cause du covid. C'est très brutal et on a de plus en plus d'étudiants qui viennent nous voir pour nous dire qu'ils se retrouvent quasiment sans rien pour vivre. On va donc distribuer ces bons, d'aide alimentaires au fil de l'eau, en fonction de l'évolution de la situation, à raison de 20 euros. " Comme d'autres écoles, l'Insa a mis en place une ligne téléphonique, un lien pour accompagner les étudiants qui se sentiraient trop seuls pendant les vacances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess