Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : des bus inaccessibles aux personnes handicapées

-
Par , France Bleu Berry

Difficile à Bourges d'emprunter un bus quand on voyage en fauteuil roulant. Une personne à mobilité réduite a pu s'en rendre compte.

Le dispositif d'accès pour les personnes à mobilité réduite laisse à désirer dans les bus à Bourges
Le dispositif d'accès pour les personnes à mobilité réduite laisse à désirer dans les bus à Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

A Bourges, l'agglomération investit 3 millions d'euros (sur trois ans) pour mettre aux normes 300 quais de bus et permettre une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. La loi l'impose... mais les autobus posent encore problème. Pour preuve, la mésaventure survenue, il y a quelques semaines à un homme en fauteuil roulant, qui a dû finalement renoncer à son voyage. 

Régis Alignier a tenté de prendre le bus avec son fauteuil roulant à Bourges. Sans succès. - Radio France
Régis Alignier a tenté de prendre le bus avec son fauteuil roulant à Bourges. Sans succès. © Radio France - Michel Benoit

Régis souhaitait aller faire ses courses. Un premier autobus s'arrête. Problème : la rampe d'accès qui permet d'embarquer le fauteuil roulant ne veut pas se déployer : " On a donc attendu le suivant, explique Régis, mais il ne s'est même pas arrêté, quand il a vu mon fauteuil."  Un troisième autobus arrive. Tout fonctionne bien : la rampe sort, Régis embarque sur son fauteuil, mais avant de démarrer, impossible de rentrer cette fichue rampe. Tous les passagers doivent donc descendre et un bus de dépannage est envoyé, mais là encore, la rampe ne fonctionne pas : " On a préféré laisser tomber" lâche, Régis, résigné.  

A Bourges et sur son agglomération, certains arrêts de bus ont été réhaussés pour embarquer plus facilement les fauteuils roulants. - Radio France
A Bourges et sur son agglomération, certains arrêts de bus ont été réhaussés pour embarquer plus facilement les fauteuils roulants. © Radio France - Michel Benoit

Régis Alignier, a donc préféré aller faire ses courses en voiture avec une connaissance. Mais il est tout de même allé chez Agglobus pour faire part de ces incidents à répétition : " Je voulais simplement leur expliquer la situation et leur faire comprendre qu'on voulait pouvoir se déplacer comme tout le monde."  Le transporteur s'est excusé. Depuis, Régis n'a pas réessayé de prendre le bus. La société Stibus qui gère le réseau de transport affirme que les rampes sont vérifiées deux fois par an. Malheureusement, aucun test n'est effectué au quotidien lorsque le chauffeur démarre son bus. Explication avancée : ce test est impossible car il n'y a pas de quai surélevé au dépôt, permettant de déployer la rampe d'accès pour vérifier son état de fonctionnement.  Pour les personnes handicapées, cette réponse est loin d'être satisfaisante. Certes, une navette réservée à leur transport est possible sur simple appel téléphonique, mais il faut la réserver à l'avance. Cela n'est pas forcément très pratique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu