Infos

Bourges : l'abattage des arbres de Séraucourt a commencé après déploiement d'importants moyens policiers

Par Michel Benoît, France Bleu Berry mercredi 12 octobre 2016 à 11:08

L'abattage des arbres de Séraucourt à Bourges se fait avec de gros moyens mécaniques
L'abattage des arbres de Séraucourt à Bourges se fait avec de gros moyens mécaniques © Radio France - Michel Benoit

A Bourges, l'abattage des arbres des pentes de Séraucourt a débuté ce matin. Vers 7H00, 120 policiers dont environ 80 CRS de la compagnie de Sancerre ont investi la place.

Une cinquantaine de militants étaient présents place Séraucourt. Leur évacuation s'est déroulée dans le calme. Les services de la ville de Bourges ont pu déployer les grillages pour interdire l'accès aux arbres et l'abattage a pu commencer. Environ trois jours de boulot.

Les policiers étaient venus en nombre pour évacuer les militants. Il n'y a pas eu d'incident. - Radio France
Les policiers étaient venus en nombre pour évacuer les militants. Il n'y a pas eu d'incident. © Radio France - Michel Benoit

Beaucoup d'opposants avaient les larmes aux yeux. Martine habite juste à côté : elle est membre du collectif Luttes Séraucourt et se dit blessée par la disparition de toute cette verdure. "C'était un poumon vert en centre ville" explique t-elle, à quelques centaines de mètres de la cathédrale. Déçue également qu'il n'y ait pas eu plus de Berruyers à se mobiliser contre cet abattage alors que la pétition du collectif a engrangé 15.000 signatures.

Les opposants sont tenus à l'écart par les grillages érigés le matin même par les services de la mairie de Bourges. - Radio France
Les opposants sont tenus à l'écart par les grillages érigés le matin même par les services de la mairie de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

La mairie de Bourges prévoit le début des fouilles archéologiques en décembre et la pose de la première pierre de la nouvelle maison de la culture début 2018 pour une ouverture au printemps 2020.

La nouvelle perspective, entièrement dégagée, depuis la place de Séraucourt - Radio France
La nouvelle perspective, entièrement dégagée, depuis la place de Séraucourt © Radio France - Michel Benoit

Partager sur :