Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : l'éducation nationale double le nombre de services civiques dans le département du Cher

mardi 26 septembre 2017 à 5:30 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

L'Education Nationale recrute 180 services civiques dans le Cher. C'est deux fois plus que l'an dernier. Des contrats de neuf mois. Il suffit d'avoir entre 18 et 25 ans et de postuler. Aucun diplôme exigé et une rémunération de 580 euros à la clef.

Les premiers services civiques recrutés par l'éducation nationale viennent de signer leurs contrats. Beaucoup d'autres vont suivre.
Les premiers services civiques recrutés par l'éducation nationale viennent de signer leurs contrats. Beaucoup d'autres vont suivre. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Vous travaillerez en école, collège ou lycée, entre 24 et 30 heures par semaine. C'est une vraie politique de développement des services civiques explique Olivier Cottet, directeur académique des services de l'éducation nationale (DASEN) : "Ces emplois ne remplaceront pas les contrats aidés, assure Olivier Cottet, ils assureront de vraies fonctions d'animation notamment ou de soutien. C'est du gagnant-gagnant."

Olivier Cottet (DASEN), à gauche, aux côtés de Didier Dansart, secrétaire général des services de l'éducation nationale dans le Cher. - Radio France
Olivier Cottet (DASEN), à gauche, aux côtés de Didier Dansart, secrétaire général des services de l'éducation nationale dans le Cher. © Radio France - Michel Benoit

Les treize premiers services civiques viennent de signer leurs contrats. Parmi eux, Lalie, 23 ans. La jeune femme a quitté l'école sans avoir le bac. Après quatre années dans la boutique sur l'exploitation agricole de ses parents, Lalie, va rejoindre l'école de Vignoux sur Barangeon : "Je pourrai intervenir lors des cours d'anglais. Ca me plait beaucoup d'autant que j'aimerais devenir professeur d'Anglais plus tard. C'est une langue que je maitrise très bien puisque j'ai vécu en Angleterre. Je ferai aussi du soutien auprès des élèves les plus en difficulté. J'ai envie de contribuer à leur donner le goût d'apprendre. Ce contrat de neuf mois, va permettre de faire murir mes projets personnels." Onze missions ont été définies par l'éducation nationale pour ces services civiques. Au collège, ils seront très utiles pour assumer un engagement du ministère : le dispositif "devoirs faits" qui prévoit que les collégiens ne fassent plus leurs devoirs chez eux mais, au sein de leur établissement scolaire. Didier Dansart, secrétaire général de l'éducation nationale dans le Cher l'assure : " Ces contrats civiques seront une aide précieuse. Certains établissements vont en recruter cinq ou six."

La première à signer son contrat civique dans l'éducation nationale dans le Cher. Ils sont treize à l'avoir déjà fait pour cette rentrée scolaire. - Radio France
La première à signer son contrat civique dans l'éducation nationale dans le Cher. Ils sont treize à l'avoir déjà fait pour cette rentrée scolaire. © Radio France - Michel Benoit

Les 580 euros de rétribution font aussi du bien quand on est étudiant. Emilie va intégrer l'école du grand Meaulnes à Bourges pour s'occuper de la bibliothèque : "Ca tombe bien, l'année prochaine, je voudrais intégrer une licence en animation des territoires. La mission de cet emploi civique est tout à fait complémentaire." Emilie redouble son BTS, mais ne devra repasser qu'une petite partie des matières. Elle n'a que six heures de cours par semaine. Les vingt-quatre heures de ce service civique sont donc tout à fait assummables pour elle. Une formation aux premiers secours est également intégrée au contrat. Pour postuler : www.service-civique.gouv.fr.