Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : l'office de tourisme joue à nouveau en première division

jeudi 12 juillet 2018 à 16:50 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

La saison touristique démarre plutôt bien à Bourges : pas de statistiques précises, mais une impression générale assez positive avec le retour des américains et des touristes étrangers. Et ça tombe bien puisque l'office de tourisme de Bourges vient de récupérer son classement en première catégorie.

l'heure de la reconquête a sonné pour l'office de tourisme de Bourges.
l'heure de la reconquête a sonné pour l'office de tourisme de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Bourges avait perdu ce label catégorie 1 pour son office de tourisme suite à la liquidation judiciaire de l'ancienne structure en décembre 2016.  Aujourd'hui l'office de tourisme est financé par la communauté d'agglomération. Un budget constant de 670.000 euros pour 27 salariés. Leurs efforts depuis un an, ont donc payé.  

Agathe Simonin, directrice de l'office de tourisme Bourges en Berry - Radio France
Agathe Simonin, directrice de l'office de tourisme Bourges en Berry © Radio France - Michel Benoit

Bourges qui axe sa communication sur un nouveau logo : capitale du Berry et capitale Mondiale.  Capitale du Berry par sa richesse patrimoniale, ancienne ville royale, et capitale mondiale grâce à la cathédrale classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Une thématique déclinée sur toute une série de gadgets, du mug au jeux de cartes en passant par l'épicerie. Bourges séduit les touristes, mais ils ne restent pas assez longtemps : la visite est souvent rapide sur une journée : " Notre centre ville plaît aux touristes, les maisons à pans de bois, la cathédrale, le palais Jacques Coeur. L'ambiance les séduit vraiment, constate Agathe Simonin, directrice de l'office de tourisme de la ville,  tout le défi est de les retenir plus longtemps ou de les faire revenir. "  

Le bureau d'accueil de l'office de tourisme de Bourges - Radio France
Le bureau d'accueil de l'office de tourisme de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Pour cela l'office de tourisme de Bourges cherche à tisser davantage de lien avec l'ensemble du territoire. Le département de l'Indre (et la Brenne, superbe) mais aussi le reste du Cher. La structure a donc ouvert au mois de juin, une antenne à La Borne,au village des potiers. Deux hôtesses vous y accueillent : " Bourges ne suffit pas, malgré la richesse de son patrimoine, à attirer un touriste sur une durée comparable à une ville de baignade, ou de montagne, constate Ludovic Azuar, directeur de l'agence Tourisme et Territoire du Cher. On a donc besoin de coopérer avec d'autres territoires. Cette antenne à La Borne nous permet de créer une synergie entre nos sites d'art contemporains (le Transpalette, la Box, le château d'eau) et les créations de ce village des potiers. On tisse aussi du lien avec le vignoble de Menetou-Salon pour associer Bourges à une image viticole. "

Les pleurants (des répliques) du tombeau de Jean de Berry, en vente à l'office de tourisme de Bourges - Radio France
Les pleurants (des répliques) du tombeau de Jean de Berry, en vente à l'office de tourisme de Bourges © Radio France - Michel Benoit

L'office de tourisme de Bourges a généré un flux évalué à 1,5 millions d'euros en 2017.  On espère beaucoup plus cette année, puisque la nouvelle dynamique est lancée. Les autocaristes inscrivent à nouveau la ville à leurs parcours.