Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : la Fabrique à Sourires compte sur vous

-
Par , France Bleu Berry

A l'hôpital de Bourges, les personnels du service de pédiatrie montrent l'exemple : ils ont décidé de créer depuis janvier une association pour améliorer l'accueil et le bien être des enfants.

Tout le personnel du service pédiatrique de l'hôpital de Bourges adhère à l'association "La Fabrique à Sourires" en faveur des enfants hospitalisés
Tout le personnel du service pédiatrique de l'hôpital de Bourges adhère à l'association "La Fabrique à Sourires" en faveur des enfants hospitalisés - Armelle Paris

Bourges, France

Médecins, infirmières, aides-soignantes, tous les membres du service adhèrent à cette toute jeune association, baptisée "La Fabrique à Sourires", soit une vingtaine de personnes. Leur première initiative a connu un beau succès dimanche dernier, au centre de secours des Danjons à Bourges. Toute une série d'animations en lien avec les Jeunes Sapeurs-Pompiers, et des jeux ont permis de recueillir plus de 3.000 euros en faveur des enfants hospitalisés. En effet, si l'hôpital de Bourges finance les investissements pour la pédiatrie, le service manque de moyens pour agrémenter le séjour des enfants hospitalisés et même pour financer certaines fournitures nécessaires au quotidien : des bavoirs, des cuillères et même des serviettes pour la toilette. Certaines familles n'en donnent pas et les personnels utilisent parfois de simple torchons pour essuyer les enfants. 

Armelle, infirmière au service de pédiatrie de l'hôpital de Bourges, et vice-présidente de " la Fabrique à Sourires " - Aucun(e)
Armelle, infirmière au service de pédiatrie de l'hôpital de Bourges, et vice-présidente de " la Fabrique à Sourires " - Armelle

Le service reçoit bien sûr des dons, des jouets notamment qui sont les bienvenus mais cela ne suffit pas : " On nous donne beaucoup de jouets d'occasion et même parfois des jouets neufs, mais ils se détériorent avec le temps, et il faut constamment les renouveler, explique Armelle, infirmière et vice-présidente de l'association. La fabrique à sourires nous apportera un budget pour cela. On pourra également mieux décorer les chambres. C'est important pour les enfants et leurs familles. Cela permet d'adoucir le séjour et d'effacer un peu l'ambiance hospitalière." 

Le personnel du service pédiatrique du centre hospitalier de Bourges s'investit pour le bien-être des enfants hospitalisés - Aucun(e)
Le personnel du service pédiatrique du centre hospitalier de Bourges s'investit pour le bien-être des enfants hospitalisés - Armelle

L'association permettra donc de ne plus dépendre uniquement des dons ou des achats réalisés par le personnel sur leurs propres deniers. 

Lydie Le Reste, présidente de la Fabrique à Sourires, à Bourges - Radio France
Lydie Le Reste, présidente de la Fabrique à Sourires, à Bourges © Radio France - Michel Benoit

La Fabrique à sourires rendra également possible des projets plus ambitieux : elle vient de recevoir une aide de Leucémie Espoir pour repeindre entièrement le couloir du service de pédiatrie et créer une fresque mettant en scène le Petit Prince de St-Exupéry. Un projet à 16.000 euros ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu