Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : le manifestant sérieusement blessé lors de la manif des gilets jaunes va mieux

-
Par , France Bleu Berry

Le ministre de l'intérieur justifie l'emploi par les forces de l'ordre du lanceur de balles de défense, le LBD, décrié par les gilets jaunes et même le défenseur des droits. Cette arme dont l'usage est encadré, serait à l'origine de plusieurs dizaines de blessés dont un à Bourges.

Interpellation d'un manifestant à Bourges le samedi 12 janvier. Cet homme a été relâché dans la soirée, sans aucune charge retenue contre lui.
Interpellation d'un manifestant à Bourges le samedi 12 janvier. Cet homme a été relâché dans la soirée, sans aucune charge retenue contre lui. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Le procureur de Bourges, Joël Garrigue a confirmé que l'état de santé de cet homme de 36 ans, s'était amélioré, mais qu'il n'a toujours pas pu être entendu par les enquêteurs qui essaient de savoir dans quelles circonstances ce manifestant a été gravement blessé. Le parquet de Bourges a saisi l'inspection générale de la police nationale pour faire toute la lumière sur les faits. Cet homme s'était présenté dans la soirée de samedi, à l'hôpital de Bourges pour une blessure sérieuse à la tête. Il a ensuite perdu l'usage de la parole et les médecins l'ont placé dans un coma artificiel avant de le transférer à l'hôpital de Tours, même si son pronostic vital n'a jamais été engagé. L'enquête n'a pas encore abouti : les policiers doivent notamment visionner les films des caméras de surveillance de la ville de Bourges pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer. La préfecture avait annoncé un bilan officiel de 11 blessés samedi dernier à Bourges, dont deux CRS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu