Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : le retour du Tacot

-
Par , France Bleu Berry

Vous avez sûrement remarqué ces vieux fourgons citroën, des années 50, transformés en food truck. Ils sont apparus en 2014, mais le décès de l'un des fondateurs de l'enseigne avait contraint les " tacots " (ils sont deux) à rester au garage depuis le mois de juillet.

Le tacot reprend du service sur Bourges.
Le tacot reprend du service sur Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Un peu plus de six mois après sa disparition des places de Bourges, le Tacot a fait son retour. Un groupement de producteurs locaux et d'éleveurs, a relancé l'activité. Le concept reste le même : des burgers 100 % berrichons.  La silhouette rouge et crème de ces vieux tube citroën HY, était devenue familière à Bourges depuis 2014. Le tacot fut l'un des premiers food truck à investir les places de la ville. Sa renaissance, c'est un soulagement pour Many, l'une des quatre employés : " Dans la vie, faut savoir se relever. C'est vrai qu'on était devenu une institution sur Bourges. C'est aussi pour ça que les gens venaient. On fait partie de Bourges." 

Heureuses de reprendre du service ! - Radio France
Heureuses de reprendre du service ! © Radio France - Michel Benoit

Le tacot, c'est surtout du 100 % local ou quasiment : le pain, la viande (de la charolaise), le lard, la bière... Une partie des fournisseurs se sont d'ailleurs associés pour relancer l'activité ; ils sont cinq à avoir investi dont des éleveurs du Boischaut. Du circuit court et pour le hamburger aussi, il faut respecter les saisons. En ce moment par exemple, pas de hamburger au chèvre. Ce qui surprend les clients, reconnait Mathilde Salvant, responsable administrative : " Ce burger n'est pas proposé car en ce moment, les chèvres ne sont pas en période de lactation. Mais il reviendra très bientôt, fin février-début mars. Les gens se rendent compte que la saisonnalité ne touche pas que les fruits et légumes. C'est aussi le cas dans la production animalière et la production de lait. En l'expliquant, nos client le comprennent tout à fait." Pour l'instant, un seul tacot a repris du service, le second, un peu fatigué au niveau mécanique, c'est promis, reviendra au printemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu