Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : le "sans emballage" gagne du terrain

-
Par , France Bleu Berry

Habituellement réservé aux magasins Bio, le "sans emballage " gagne aujourd'hui les grandes surfaces... Le magasin Carrefour de Bourges propose depuis 8 mois à ses clients de venir avec leurs propres emballages.

Laurent Corneille, directeur de l'hypermarché Carrefour de Bourges
Laurent Corneille, directeur de l'hypermarché Carrefour de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

La France est d'ailleurs le premier pays en Europe pour la vente de produits en vrac. Ce qui n'était qu'un test à Bourges, est aujourd'hui généralisé dans toute l'enseigne Carrefour.  Cela concerne les rayons dits "traditionnels", du fromage à la pâtisserie.  Il n'y a que quelques adeptes pour le moment, mais leur nombre grossit chaque mois, constate Jean-François Onno, manager Charcuterie, chez Carrefour à Bourges  : "  On a un bon retour client. Ils viennent régulièrement notamment sur les rayons charcuterie et fromages. On a des clients qui viennent avec plusieurs boîtes.

Jean-François Onno, manager charcuterie chez Carrefour à Bourges. - Radio France
Jean-François Onno, manager charcuterie chez Carrefour à Bourges. © Radio France - Michel Benoit

En 30 ans, le volume des déchets d'emballage a été multiplié par 5 ! Et visiblement cela préoccupe les clients du magasin Carrefour de Bourges puisque c'est à leur demande que l'hypermarché propose aujourd'hui de venir faire ses courses avec ses propres contenants : " Les contenants doivent être transparents, propres et avoir un couvercle, explique Laurent Corneille, directeur de l'hypermarché. Ca concerne les rayons traditionnels : charcuterie, traiteur, le point chaud, la boucherie, la pâtisserie. D'ailleurs, on a ouvert un étal pour proposer de la pâtisserie au détail."

La grande surface pourrait étendre le vrac à l'ensemble des fruits et légumes. - Radio France
La grande surface pourrait étendre le vrac à l'ensemble des fruits et légumes. © Radio France - Michel Benoit

C'est assez contraignant puisque qu'on ne peut pas mélanger les produits dans les boîtes, pour des raisons d'hygiène mais aussi de complication en caisse. Marie-Claude et Gilles attendent justement au rayon boucherie : "C'est une bonne idée, on la testera sûrement. Bien sûr, il ne faut pas oublier d'emmener ses boîtes en partant de chez soi. C'est vrai que certains produits sont beaucoup trop emballés : regardez les compotes. Elles sont dans des tubes, et des boites en carton, souvent recouvertes de plastique." C'est au rayon charcuterie et fromages que l'idée fonctionne le mieux et les plus fervents ne sont pas forcément ceux auxquels on aurait pensé a remarqué Jean-François Onno : " Ce sont les personnes âgées qui prennent le plus vite le pli. On espère que ça va faire boule de neige.

Les consommateurs plébiscitent le vrac - Radio France
Les consommateurs plébiscitent le vrac © Radio France - Michel Benoit

Une action surtout importante en terme d'image pour la grande surface, qui se dit prête à étendre l'idée à un maximum de rayons : le suremballage reste encore une réalité pour de trop nombreux produits