Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : Paris 2024 lance son programme " Design Actif "

-
Par , France Bleu Berry

Un adulte sur deux, en France est en surpoids, et un enfant sur cinq ! Pour nous inciter à réagir et à bouger plus, Paris 2024 et le gouvernement vont épauler les villes à intégrer l'activité physique dans leurs aménagements urbains.

Le palais d'Auron à Bourges, a accueilli le forum  des solutions "faire bouger le coeur des villes avec le design actif "
Le palais d'Auron à Bourges, a accueilli le forum des solutions "faire bouger le coeur des villes avec le design actif " © Radio France - Michel Benoit

Le coup d'envoi de cette opération nationale a été donné ce lundi à Bourges par Tony Estanguet, président des jeux olympiques de Paris en 2024 et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires. 143 villes sont déjà labellisées  Terres de Jeux 2024. A elles de montrer l'exemple, comme compte le faire Bourges.  

L'idée, ce n'est pas de faire de gros travaux, mais d'inciter les habitants à bouger en travaillant par exemple sur l'ambiance urbaine, les couleurs ou en installant des petits équipements sportifs, accessibles à tous dans les villes : c'est ce qu'on appelle le design actif. 

Yann Galut (à gauche) montre les plans de la future promenade d'Auron à Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, sous les yeux de Tony Estanguet, président de paris 2024
Yann Galut (à gauche) montre les plans de la future promenade d'Auron à Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, sous les yeux de Tony Estanguet, président de paris 2024 © Radio France - Michel Benoit

Notre but n'est pas de pousser vers le haut niveau mais de permettre à tous d'avoir au moins 30 minutes d'activités physique par jour - Tony Estanguet

Le maire de Bourges en a profité pour montrer à Jacqueline Gourault son projet d'aménagement qui ira du boulevard Lamarck (devant le palais d'Auron) jusqu'au lac du Val d'Auron : "Jusqu'au lac d'Auron qui est à quatre kilomètres, nous allons requalifier un chemin" décrit Yann Galut." Ce sera un chemin sportif, un chemin environnemental. Et dans un deuxième temps, nous allons aussi nous tourner vers le centre-ville pour créer ce design actif."  

Le mot est lâché : design actif ou comment aménager la ville pour inciter les habitants à l'activité physique. "C'est de la signalétique au sol " explique Tony Estanguet, président de Paris 2024. "C'est aussi des équipements très légers pour permettre de faire quelques assouplissements, quelques exercices de temps en temps pour ceux qui le souhaitent. Notre but n'est pas de pousser vers le haut niveau mais de permettre à tous d'avoir au moins 30 minutes d'activités physique par jour. Ne serait-ce que de marcher !" 

Le boulevard Lamarck à Bourges sera aménagé pour réduire la place de la voiture et intégrer des modes de déplacement doux.
Le boulevard Lamarck à Bourges sera aménagé pour réduire la place de la voiture et intégrer des modes de déplacement doux. © Radio France - Michel Benoit

Le label Terres de Jeux dont bénéficie Bourges, mais aussi et surtout le programme Cœur de Ville permettront de subventionner ces aménagements, "Cœur de ville, c'est 5 milliards d'euros destinés à 222 villes moyennes " résume Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires. "Nous avons déjà décaissé 2,1 milliards. Et puis il y a aussi le plan de relance qui va amplifier cette dynamique pour reconquérir tous ces centres-villes. 40 % de ce plan de relance provient d'ailleurs de l'Europe." 

A Bourges, le projet design actif doit être finalisé. Il n'est pas encore chiffré. Ce qui est certain c'est que le boulevard Lamarck et la rampe Marceau seront ramenés à une voie de circulation pour les voitures dans chaque sens, contre deux actuellement. L'idée de cette promenade d'Auron est aussi de relier le val d'Auron au Centre ville par des moyens de déplacement plus doux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess