Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : Pas de pharaon mais des pyramides pour le conseil départemental

lundi 4 juin 2018 à 20:10 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Le conseil départemental du Cher vient d'inaugurer officiellement ses nouveaux bureaux : 15.000 m² à Bourges. Le département a racheté l'une des deux pyramides Nexter. Il était déjà propriétaire de la première depuis 2007. Cela lui permet de regrouper une bonne partie de ses services.

L'une des deux pyramides de verre qui abrite certains services du conseil départemental du Cher.
L'une des deux pyramides de verre qui abrite certains services du conseil départemental du Cher. - Conseil départemental

Bourges, France

Le département du Cher espère maintenant réaliser de grosses économies de fonctionnement pour amortir cet  investissement de 15 millions d'euros (avec les travaux). 455 agents du conseil départemental travaillent désormais sur le site des pyramides, les anciens bureaux de l'entreprise d'armement Nexter, construits en 1985...  Un site de sept hectares, des bâtiments de verre tout en transparence, entourés d'eau et de verdure : le cadre est idyllique. Les agents travaillent en écoutant le coassement des grenouilles ! 

L'inauguration de cette seconde pyramide : la préfète, Catherine Ferrier, et le président du département du Cher, Michel Autissier, à la manoeuvre - Aucun(e)
L'inauguration de cette seconde pyramide : la préfète, Catherine Ferrier, et le président du département du Cher, Michel Autissier, à la manoeuvre - conseil départemental du Cher

Le coût, environ 15 millions d'euros peut paraître élevé. Le président du conseil départemental du Cher ne partage pas cet avis. Michel Autissier : " Cela nous revient à moins de 1.000 euros du mètre carré. c'est tout à fait correct." Le président mise sur les économies engendrées et la vente de bâtiments jusque là occupés en centre ville pour amortir l'opération : " Je vous rappelle que nous avions le bâtiment de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) qui nous coûtait 100.000 euros par an, auxquels s'ajoutaient environ 40.000 euros de travaux chaque année. ce sera ça en moins à débourser.  Ces nouveaux bureaux nous permettent de réorganiser les services. On fait des économies de déplacement, d'électricité, de chauffage et on travaillera mieux en mutualisant certains services. Par exemple, on regroupe la MDPH et la gérontologie pour permettre de mieux suivre des dossiers qui sont souvent communs."

Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher durant son discours.  - Aucun(e)
Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher durant son discours. - Conseil départemental du Cher

Et la résidence du président est également en vente, dans le vieux Bourges. Un hôtel particulier, acheté à l'époque de Jean-François Deniau, qui ne se justifie plus aujourd'hui, estime Michel Autissier : " Je n'y dors qu'une fois ou deux par semaine. Pas plus de deux déjeuners d'affaires... Vous imaginez, 705 m² ,à chauffer et entretenir.  Ce sont des temps révolus. Je n'ai plus non plus de cuisinière. Il y avait également les services de la communication qui on déménagé. " Avis aux amateurs. Le département du Cher dont l'objectif est de réduire de 10 % sa masse salariale... il emploie plus de 2.000 agents.