Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : Pole Emploi apprend le savoir être si cher aux employeurs

mercredi 11 avril 2018 à 18:24 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

On le sait, pour décrocher un emploi, la compétence professionnelle ne suffit pas toujours. C'est pour cela que l'agence Pôle Emploi Baudens de Bourges propose une prise en charge particuliere à 130 demandeurs d'emploi recrutés pour travailler sur le printemps de Bourges.

Caroline Bouquin, la comédienne qui encadre ces ateliers, avec Akram, futur agent d'accueil sur le printemps de Bourges, dans une simulation d'entretien d'embauche
Caroline Bouquin, la comédienne qui encadre ces ateliers, avec Akram, futur agent d'accueil sur le printemps de Bourges, dans une simulation d'entretien d'embauche © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Ces demandeurs d'emploi suivent un atelier "Posture professionnelle". Trois heures d'exercice en groupe pour acquérir les bons réflexes quand on se présente pour un recrutement.  L'idée c'est d'apprendre les petits trucs pour faire bonne impression dès le premier contact. Cela commence par un premier exercice tout simple : les stagiaires passent de l'un à l'autre pour se serrer la main et se présenter par son prénom. Cela parait tout bête, mais c'est souvent là que peut se jouer une embauche... Eviter les regards fuyants, ne pas avoir le dos voûté, travailler sa poignée de main : se mettre en posture d'écoute favorable. Caroline Bouquin est la comédienne qui encadre ces groupes : " On se pose, on regarde, on écoute. Ca, c'est le premier axe de l'atelier et le deuxième : quelqu'un va venir vers moi et j'ai une posture à avoir par rapport à cela. Etre à l'écoute, ça ne passe pas par les oreilles, bizarrement. Ca passe d'abord par une attitude, d'être fixé au sol, de lever la tête et de regarder les gens, vraiment." 

Ces ateliers rassemblent une dizaine de stagiaires et durent trois heures. - Radio France
Ces ateliers rassemblent une dizaine de stagiaires et durent trois heures. © Radio France - michel Benoit

Ensuite les stagiaires jouent une simulation d'entretien d'embauche. Akram, futur agent d'accueil sur le festival, a retenu deux ou trois trucs qui lui seront très utiles pour sa prochaine candidature à un emploi : " Il faut placer les mains sur les jambes, quand on s'assoit, avoir une posture bien droite et regarder l'employeur pour lui indiquer qu'il nous intéresse et l'attirer vers nous. Je ne le faisais pas jusqu'à présent parce que je ne connaissais pas cette technique." Des choses que l'on ne nous apprend pas habituellement. L'idée, c'est de donner confiance à un futur employeur, mais pas seulement. Maud Matron, conseillère Pôle Emploi : " Clairement, on travaille la façon de s'adresser à l'autre. Que ce soit son boulanger, sa femme, ses enfants ou bien sûr son employeur. Tout ce qu'on apprend dans cet atelier peut _s'appliquer dans notre vie sociale au sens large."_ Fabien a apprécié et voit même comment améliorer cet atelier : "Il faudrait que la simulation d'entretien se fasse _avec un vrai patron. On apprendrait peut-être encore plus."_ Ces ateliers pourraient être pérennisés et étendus à d'autres demandeurs d'emploi si le printemps de Bourges juge qu'ils ont été efficaces pour ses futurs agents d'accueil.