Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : trois tours HLM foudroyées le 30 mai

-
Par , France Bleu Berry

L'office HLM Val de Berry y travaille depuis plus d'un an : le 30 mai, trois tours du Grand Meaulnes, dans le quartier du Moulon, à Bourges, vont être détruites par foudroyage. 202 logements au total, trois immeubles de 10 à 12 étages, construits dans les années 70.

Les trois tours sur la droite seront détruites
Les trois tours sur la droite seront détruites - Val de Berry

Avant de faire imploser ces tours, il faut les affaiblir pour qu'elles tombent bien sur elles-mêmes. Il ne faudra qu'à peine plus d'une dizaine de kilos d'explosifs pour foudroyer ces trois immeubles de près de 40 mètres de haut. De l'explosif savamment posé en fonction de chaque bâtiment, "pour cette tour, on a prévu de disposer de l'explosif au rez-de-chaussée, au 1er, au 5e, au 9e et dans le noyau du 11e étage " décrit Damiens Rigolot, chef de chantier chez Melchiorre, la société responsable du tir. "Le noyau, c'est la partie centrale de l'immeuble, la cage d'ascenseur et les escalier, c'est la partie la plus solide. On va également disposer plus d'une centaine de petites piscines d'environ 2.000 litres d'eau en bas des immeubles. On les fera également exploser. L'eau ainsi projetée permettra de piéger les poussières." 

Les immeubles ont été désamiantés, jusqu'à retirer les joints des placoplatres.
Les immeubles ont été désamiantés, jusqu'à retirer les joints des placoplatres. © Radio France - Michel Benoit

Plus rapide et moins de nuisances qu'avec le "grignotage" 

L'office HLM Val de Berry fête ses 100 ans et veut créer l'événement , "il fallait marquer le coup " déclare son président, Emmanuel Riotte. " Cette année, il n'y a que six immeubles en France qui seront foudroyés et trois sont à Bourges. Cela ne revient pas plus cher que le grignotage avec des grues.  L'avantage, c'est que c'est plus rapide et qu'il y a moins de nuisances pour le voisinage. Les trois immeubles vont tomber en cinq secondes. "

Il ne reste que la carcasse de chaque immeuble. Les explosifs seront introduits dans certains murs, en profondeur.
Il ne reste que la carcasse de chaque immeuble. Les explosifs seront introduits dans certains murs, en profondeur. © Radio France - Michel Benoit

Les riverains invités à se signaler

Il faudra ensuite évacuer 10 à 12.000 tonnes de béton qui seront recyclées pour le remblais des routes.  Les riverains dans un rayon de 150 mètres devront quitter leurs logements durant la matinée du 30 mai, le tir est prévu à 11h. Huit agents recenseurs vont aller à la rencontre de ces 500 familles, "tout sera prévu pour accueillir les gens " rassure Pascal Rigault, directeur de Val de Berry. "Encore faut-il que nous sachions précisément combien de personnes il faudra prendre en charge. Il faut tout signaler, y compris si vous avez des animaux ou si vous avez des problèmes de santé. On va tout prendre en compte pour organiser les choses au mieux. "

Huit agents recenseurs vont aller à la rencontre des riverains qu'il faudra évacuer durant une matinée.
Huit agents recenseurs vont aller à la rencontre des riverains qu'il faudra évacuer durant une matinée. © Radio France - Val de Berry

Ce sera le travail des huit agents recenseurs d'ici mi mars même si les mesures restrictives liées aux contraintes sanitaires risquent également de compliquer les choses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess