Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Bourges : un budget 2022 pour "réparer la ville"

Par

Débat d'orientation budgétaire ce jeudi soir au menu du conseil municipal à Bourges. La dette pèse toujours fortement sur la ville et limite les marges de manœuvre, d'autant que le Covid est venu compliquer les choses. La mairie estime que la pandémie va lui coûter 6 millions d'euros au total.

La façade de l'hôtel de ville de Bourges (Cher) La façade de l'hôtel de ville de Bourges (Cher)
La façade de l'hôtel de ville de Bourges (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Le maire Yann Galut et son équipe ont décidé de réorienter leurs investissements sur les dépenses du quotidien. 2,5 millions seront consacrés à la remise en état des bâtiments publics, et à la voirie. Un budget qui verra augmenter les taxes foncières (payées par les propriétaires) mais la ville n'y est pour rien assure la majorité municipale. En effet, le taux de la taxe foncière, qui est décidé par la ville, ne change pas. C'est la base d'imposition qui va augmenter de 3,4 %

Publicité
Logo France Bleu

Conséquence de l'inflation et de la loi de finances votée à l'assemblée nationale, explique Joël Allain, adjoint au maire de Bourges, chargé des finances : "La loi de finances votée par les députés à l'assemblée nationale suit l'inflation qui est de 3,4 %. Les Berruyers verront donc une augmentation de 3,4 % de leur somme à acquitter." Cette augmentation ne sera donc pas propre à la ville de Bourges. La majorité qui a décidé de réorienter les investissements "pour réparer la ville" , selon l'expression du maire Yann Galut. 

Un plan Marshall en quelque sorte pour refaire la voirie, l'éclairage, améliorer l'entretien des bâtiments publics : 2,5 millions d'euros y seront consacrés en 2022 : "Nous avons la dette financière (ndlr : 116 millions d'euros) et la dette patrimoniale" argumente Joël Allain. "Pascal Blanc, l'ancien maire a fait ce qu'il a pu en commençant à réduire la dette mais cela s'est fait au détriment du quotidien. Et c'est ce à quoi nous allons travailler au cours des prochaines années." 

Joël Allain, adjoint au maire de Bourges, chargé des finances
Joël Allain, adjoint au maire de Bourges, chargé des finances © Radio France - Michel Benoit

Ces 2,5 millions d'euros s'ajoutent au plan cœur de ville et à l'aménagement de la place Cujas. La pelouse du stade Jacques Rimbault sera refaite (1 million d'euros). Deux millions iront à la maison de la culture et la ville va soutenir l'office HLM Val de Berry à hauteur de 10 millions sur cinq ans. Les écoles enfin bénéficieront de 3,2 millions d'euros en 2022 pour rattraper le retard.  

Publicité
Logo France Bleu