Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bourges : un nouvel outil pour accélérer la réhabilitation de logements à vocation sociale

-
Par , France Bleu Berry

Les demandes de logement, notamment à vocation sociale, explosent dans le Cher et le parc n'est pas forcément à la hauteur. D'où la création d'un nouveau dispositif pour mettre plus de logements en bon état sur le marché.

Le relais, accompagné de différents partenaires, lance Hestia, un nouvel outil pour réhabiliter les logements vétustes ou insalubres.
Le relais, accompagné de différents partenaires, lance Hestia, un nouvel outil pour réhabiliter les logements vétustes ou insalubres. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les demandes de logement sont en augmentation de 154 % entre 2013 et 2019 dans le Cher ! Notamment en raison des flux migratoires (migrants). Des demandes parfois difficiles à satisfaire car nombre de logements vacants (12 % des logements le sont dans le Cher) sont en trop mauvais état pour être loués. Certains propriétaires estiment également que les futurs locataires ne présentent pas assez de garanties. D'où l'idée de créer un nouvel outil pour permettre de réhabiliter davantage de logements à vocation sociale. Cet outil, c'est Hestia. Il va permettre de faire des travaux et de louer ensuite à un tarif pas trop élevé : " Hestia, c'est avant tout un outil qui va permettre aux propriétaires qui le souhaitent de nous confier leurs biens explique David Souchet, directeur de l'association " Le Relais.  Nous opérerons l'ensemble de la réhabilitation et nous gérerons le bien jusqu'à ce qu'il puisse être rendu au propriétaire, une fois que les travaux auront été amortis. C'est une gestion qui dure plusieurs années puisque Hestia monte le projet, contracte les emprunts, fait les travaux et utilise le bien à la location pour des publics précaires. C'est un bail à réhabilitation." 

David Souchet, directeur de l'association " Le relais " à Bourges. - Radio France
David Souchet, directeur de l'association " Le relais " à Bourges. © Radio France - Michel Benoit

" Les réhabilitations seront financées en grande partie par l'état. Avec ces subventions de l'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) , on proposera des logements qui seront conventionnés, c'est à dire qu'il y aura des plafonds de ressources pour les locataires et des plafonds de loyer pour les propriétaires. Cela permettra de réserver ces logements à ceux qui en ont le plus besoin. C'est un outil qui devrait intéresser les maires dans le cadre des rénovations de centre bourg où nombre de logements en mauvais état sont vacants." Il est prévu de réhabiliter une vingtaine de logements par an grâce à Hestia dans le département du Cher. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu