Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : vers une police municipale armée

-
Par , France Bleu Berry
Bourges, France

La ville de Bourges souhaite armer ses policiers municipaux. Dans le Cher, seules les villes d’Aubingny sur Nère et de Mehun sur Yèvre ont franchi le pas. A Bourges, la question sera débattue au prochain conseil municipal, vendredi.

l'hôtel de ville de Bourges
l'hôtel de ville de Bourges © Radio France - Michel Benoit

La police municipale de Bourges compte 27 agents. On sait que l’état incite les villes à armer leurs policiers. L’état fournira même les armes aux villes candidates. Le débat ressurgit avec une acuité très forte face au terrorisme.

Philippe Mercier, premier adjoint et Pascal Blanc, maire de Bourges
Philippe Mercier, premier adjoint et Pascal Blanc, maire de Bourges © Radio France - Michel Benoit

A Bourges, on se défend de vouloir précisément saisir cette opportunité. Cette réflexion est entamée depuis de longs mois dans un cadre plus général puisque la ville veut créer une brigade de nuit de sa police municipale. Pour Philippe Mercier, premier adjoint chargé notamment de la sécurité, il serait incompréhensible que ces policiers municipaux ne soient donc pas armés…

Officiellement, rien n’est tranché, mais la réflexion est déjà bien engagée. La mairie se dit prête à investir dans 3 tasers (un coût d’environ 10.000 euros) et chaque policier se verrait doter d’une arme à feu cédée gratuitement par l’état. Cette brigade de nuit pourrait être créée en juillet 2017, mais tous les policiers municipaux, pourraient être armés dès fin 2016. Quant au risque de bavure ? On y a bien sûr songé à la mairie, mais des formations sont obligatoires et si un policier municipal n'est pas jugé apte, il ne sera évidemment pas armé.

La question sera également débattue dans les conseils de quartier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess