Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgogne : bientôt une nouvelle structure pour les victimes de violences et de féminicides ?

-
Par , France Bleu Bourgogne

Daniel Dupuy, veut créer une structure pour aider les femmes victimes de violences et les proches de féminicides à se reconstruire grâce aux vertus du sport. Il rencontre ce jeudi 20 février la sénatrice Laurence Rossignol pour lui présenter son projet.

Daniel Dupuy, professeur de sport et sophrologue
Daniel Dupuy, professeur de sport et sophrologue © Radio France - Christophe Tourné

Daniel Dupuy, est professeur de sport, sophrologue et entraîneur des gardiens de but de l'équipe de Louhans-Cuiseaux (Nat 2). Il  s'est lancé dans le projet de créer une structure (associative ou micro-entreprise) dans le but d'aider les femmes victimes de violences et les proches de féminicide. Le but, c'est d'utiliser le sport pour se reconstruire. Lui même a été endeuillée par la mort de sa fille tuée de plusieurs coups de couteau par son conjoint. Il rencontre ce jeudi 20 février la sénatrice Laurence Rossignol à l'assemblée nationale pour lui faire part de son projet.

Il faut arriver à redevenir soi même - Daniel Dupuy

"Suite au drame, j'ai pu me reconstruire, grâce au sport et en particulier, grâce au football. J'ai été vide, je n'avais plus envie de faire quoi que ce soit. On devient quelqu'un d'autre par rapport à soi et par rapport au regard des autres. Il faut arriver à redevenir soi même. Le club de Louhans m'a aidé en venant me chercher et en me disant qu'on avait besoin de moi. Grâce à ça, j'ai pu reprendre confiance en moi et m'expliquer par rapport à ce drame. Ce n'était pas de la pitié. Cela me montrait que j'étais encore le même et qu'il ne fallait pas que je m'interdise d'être heureux. Les activités sportives permettent de reprendre confiance" explique Daniel Dupuy

Le grenelle des violences conjugales 

Le grenelle consacré aux violences conjugales organisé en novembre dernier a aussi permis à Daniel Dupuy de réagir. "J'ai écouté des hommes et des femmes politiques en parler, mais il n'y avait pas ce côté proche des victimes. Il y avait l'aspect des lois mais on oubliait de dire d'où ça venait et comment se reconstruire après. Rien sur l'aspect humain. Qu'est ce qu'on fait des familles et des victimes qui sont sorties de ces violences et comment on peut les aider ? Il faut aussi travailler sur la pédagogie surtout quand on sait que dès 4 ans, les enfants ont déjà l'image du garçon "dominant" et que les petites filles le reconnaissent comme tel. Tant qu'on aura pas travailler là dessus, on ne pourra pas inverser la tendance. Le sport est formidable atout pour ça!" selon l'entraîneur.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu