Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgogne-Franche-Comté : deux villages situés de chaque côté de la frontière, et pas si proches

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne
Samerey, France

C'est le début de la campagne officielle des élections régionales ce lundi. On en profite pour se pencher sur deux villages situés de chaque côté de la frontière entre la Bourgogne et la Franche-Comté. Proches géographiquement mais leurs relations n'en sont pas au même point.

Le maire de Samerey devant la borne qui sépare la Bourgogne de la Franche-Comté.
Le maire de Samerey devant la borne qui sépare la Bourgogne de la Franche-Comté. © Radio France - Marion Aquilina

La campagne des élections régionales commence officiellement ce lundi 23 novembre. Dans moins de deux mois, la Bourgogne et la Franche-Comté seront réunies pour former une seule et même région. Une fusion qui pourrait avoir l'air évidente sauf que les échanges entre les deux ne le sont pas nécessairement. C'est le cas dans deux villages  situés de part et d'autre de la frontière : Samerey, côté Bourgogne (en côte-d'Or), et Abergement-La-Ronce côté Franche-Comté (dans le Jura). 

Près des yeux, loin du cœur ?

Les deux communes sont à deux kilomètres l'une de l'autre, séparées par le Canal du Rhône au Rhin. Proches donc géographiquement mais leurs relations n'en sont pas au même point. Pour les habitants, passer de la Bourgogne à la Franche-Comté ne va pas de soi. Jacky vit à Abergement-La-Ronce avec sa femme "J'ai habité à Dole pendant des années. La Côte-d'Or et Dijon ne m'attirent pas du tout. J'y vais pour faire du vélo parfois, mais c'est tout." Parmi les habitants d'Abergement-La-Ronce, d'autres ont un lien fort avec Samerey, en Côte-d'Or. Jean est né là-bas : "Il y a encore une frontière entre nous, c'est une frontière entre Le Bien Public et Le Progrès. On ne sait jamais ce qu'il se passe à Samerey, alors que normalement on devrait être mis au courant."

Deux kilomètres séparent les deux villages.
Deux kilomètres séparent les deux villages. - Capture d'écran Google Map.

Anthony Goulut, le maire de Samerey, en Côte-d'Or, assure qu'il y a du trafic entre les deux régions : "On a des enfants qui sont scolarisés sur la commune mais parfois ils sont scolarisés dans les écoles voisines."  Ces flux se font moins naturellement_ _pour les personnes âgées, d'après le maire : "Elles sont attachées à l'identité du territoire, elles préfèrent faire leurs courses en Côte-d'Or."

Mais pour Anthony Goulut, son village de 135 habitants a tout à gagner avec la fusion des régions, en se rapprochant d'Abergement-La-Ronce qui pèse plus économiquement. Les élections régionales ont lieu dans 15 jours, les 6 et 13 décembre prochains.

Anthony Goulut, le maire de Samerey, en Côte-d'Or.

 

Samerey et Abergement-la-Ronce.
Samerey et Abergement-la-Ronce. © Radio France - Denis Souilla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess