Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Braderie de Lille : les réservations d'hôtels en baisse

lundi 28 août 2017 à 11:08 Par Stéphane Barbereau et Bastien Deceuninck, France Bleu Nord et France Bleu

C'est la grande inconnue pour le retour de la Braderie après l'annulation de l'an passé : les bradeux seront-ils au rendez-vous ? Pour l'instant, les hôteliers ne sont pas très optimistes.

Le camping est désormais interdit sur les allées longeant le champ de mars
Le camping est désormais interdit sur les allées longeant le champ de mars © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

C'est un indice parmi d'autres mais le taux de remplissage des hôtels pour la période de la braderie de Lille, le week-end du 2 et 3 septembre 2017, est moins important que les précédentes années selon le président du club hôtelier lillois, Sébastien Restagno :

Le taux de remplissage était de 100% sur les vendredis et dimanches. Cette année, personne ne s'attend à remplir alors qu'il y a deux ans l'ensemble des hôtels étaient complets

La maire critiquée pour son manque de communication

Pour ce professionnel, l'annulation l'année passée suite à l'attentat de Nice est la cause de cette baisse de fréquentation. D'où son coup de gueule contre la mairie qui aurait dû davantage communiquer à l'étranger sur le retour de l'événement cette année :

On n'a pas vu de communication massive de la ville de Lille pour rappeler qu'il y aura une grande braderie. Cela aurait mérité plus, c'est un événement d'enjeu international bleg;es hollan,dais japonais, américains.

Le coup de gueule contre la mairie du président des hôteliers lillois

Et l'hôtelier détaille les nationalités des touristes attirés par la braderie : Belges, Néerlandais mais aussi Japonais et Américains !

Camping interdit

Autre indice d'une fréquentation peut-être en baisse, les allées le long du champ de Mars sont désertes. Avec les mesures de sécurité de cette année, la réservation des emplacements est désormais obligatoire. Plus besoin d'être le premier arrivé pour être le premier servi. DU coup, l'endroit qui était habituellement pris d'assaut par des campeurs venus prendre leur emplacement est désert. Et cela se ressent notamment pour les commerçants des rues avoisinantes comme Raphaël Briet qui tient une boulangerie à quelques centaines de mètres :

C'est un vrai manque à gagner, cela fait mal au commerce lillois même si on comprend que la mairie ne prenne pas de risque. Ce sera quand même une braderie en demi-teinte

Les campeurs de la braderie ont disparu

L'installation des exposants sur l'esplanade est autorisée à partir de jeudi matin.