Société

Bras de fer entre camping-caristes et mairies du littoral girondin

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mercredi 16 avril 2014 à 9:40

Panneaux d'interdiction non réglementaire à La Teste-de-Buch
Panneaux d'interdiction non réglementaire à La Teste-de-Buch © Radio France

De nombreuses communes du littoral interdisent le stationnement des camping-cars aux abords des plages. Pourtant, d'après la loi, les mairies n'ont pas le droit de discriminer ces véhicules. La justice demande aux communes de retirer les panneaux d'interdiction et les barres de hauteur.

Le bras de fer se poursuit entre les camping-caristes et les communes du littoral girondin. Le tribunal administratif de Bordeaux a de nouveau retoqué des arrêtés municipaux à Soulac-sur-mer, Arcachon et Gujan-Mestras qui interdisent le stationnement des véhicules de loisirs. Le cas de la Teste -de-Buch sera bientôt examiné.

La justice estime qu'un camping-car est un véhicule comme un autre et que les communes ne peuvent pas les empêcher de stationner là où des voitures se garent. Les communes sont donc hors-la-loi quand elles installent des paneaux d'interdiction pour camping-cars ou même des barres de hauteur qui les empêchent d'accéder aux parkings de bord de plage.

Les communes concernées estiment que ces campings-cars représentent un véritable problème pour la circulation et préfèrent les diriger vers des aires aménagées.Les camping-caristes se plaignent d'etre injustement discriminés. Les arguments de Maître Alexandre Riquiet. C'est l'avocat du CLC, le comité de liaison des camping-cars , l'association qui est à l'origine des recours devant la justice.

Maître Alexandre Riquiet

"On est pas des sauvages"