Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le quartier de Lambézellec à Brest, des riverains excédés par le bruit d'une salle de sport

Dans le quartier de Lambézellec à Brest, les riverains d'une salle de sport se plaignent du bruit des haltères et des poids. Le patron de Cross Fit Brest, installé depuis le mois de novembre, estime avoir déjà fait des efforts. Le voisinage a porté l'affaire devant un médiateur.

Dans la salle de sport Cross Fit Brest
Dans la salle de sport Cross Fit Brest © Radio France - Valérie Le Nigen

Une dizaine de riverains de cette salle de sport ouverte en novembre dernier se plaignent de nuisances sonores : la sono, et le bruit des haltères et des disques de poids qui tombent à terre, de 6h30 du matin à 21h le soir. Quand nous sommes venus dans cette salle de sport, la porte était ouverte pour profiter de la chaleur du soleil. Et pourtant, le bruit à l'extérieur était très faible. 

Daniel, un riverain constate : "Effectivement, ils ont baissé la sono et personne ne laisse tomber d'altères, mais habituellement, je suis obligé de mettre des boules Quies. Je travaille à 2h du matin et ces nuisances sonores sont vraiment dures à supporter."

"Des pavillons installés trop près de la zone industrielle"

Pierre-Yves Bodet, le patron de Cross Fit Brest a quitté son local rue des mouettes sur le port de commerce de Brest pour investir 600.000 euros dans ce nouveau lieu, dans la zone industrielle de Loscoat. Il estime avoir déjà fait des efforts en réduisant les horaires d'ouverture et en déplaçant des événementiels du dimanche au vendredi soir. "Le problème, c'est qu'il y a des pavillons installés dans la zone industrielle. Ce local n'était pas occupé depuis longtemps, mais le problème aurait été pareil avec un menuisier ou une activité industrielle. Un riverain est carrément venu couper la sono. Et pourtant, on a fait des mesures de bruit à l'extérieur, et on est dans les clous."

Devant le tribunal

Les deux parties ont été reçues par un médiateur au tribunal mais aucune solution à l'amiable n'a été trouvée. Les riverains envisagent maintenant de porter plainte. Daniel, le riverain le plus proche assure : "On ne veut pas qu'il ferme son entreprise. On lui demande de venir constater le problème derrière nos vitres. Et qu'il investisse au moins dans des tapis épais."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess