Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : le chômage a fortement augmenté en 2020, surtout en Ille-et-Vilaine

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Sans surprise, le nombre de demandeurs d'emploi a fortement progressé en 2020 en Bretagne comme au niveau national, mais la situation semble s'être améliorée en fin d'année.

Une agence Pôle Emploi. (Illustration)
Une agence Pôle Emploi. (Illustration) © Radio France - Isabelle Baudriller

Il fallait s'en douter, le nombre d'inscriptions à Pôle Emploi a bondi en 2020. Selon les derniers chiffres communiqués ce mercredi 27 janvier par la Dares, au niveau national, le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité a augmenté de 8,1% l'an dernier mais il a baissé de 2,7% lors du dernier trimestre.

Près de 150.000 demandeurs d'emploi sans activité

En Bretagne, la situation est la même. En fin d'année, on comptait 149.570 demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi, soit une progression de 7,6% sur l'année 2020. Comme au niveau national, le nombre de chômeurs sans activité a diminué au quatrième trimestre (-3,5%). En ajoutant les demandeurs d'emplois qui exercent une activité partielle, ce sont 268.230 personnes qui figurent dans les fichiers de l'organisme public. 

C'est en Ille-et-Vilaine que la hausse est la plus importante sur un an. Le nombre de chômeurs inscrits, sans aucun contrat, a bondi de 11,5% dans le département. La hausse atteint 6,2% dans les Côtes-d'Armor, 6% dans le Finistère et 5,3% dans le Morbihan. 

Les hommes plus touchés que les femmes

En Bretagne, toutes les catégories d'âge sont touchées au même niveau. Le nombre d'inscrits a augmenté de 6,3% chez les femmes et de 8,8% chez les hommes. En analysant les chiffres de plus près, on peut s'apercevoir que les inscriptions après licenciement économique ont augmenté de 6,6% sur un an dans la région. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess