Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne : privés de marché, les clients affluent dans les magasins de producteurs

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Les magasins de producteurs locaux et la vente directe à la ferme attirent de nouveaux clients. Les Bretons trouvent ainsi le moyen de s'approvisionner en légumes quand ils ne peuvent plus aller au marché.

La vente directe attire de nouveaux clients
La vente directe attire de nouveaux clients © Maxppp - Bruno Levesque

De nombreux marchés ne peuvent plus se tenir dans la région, ce qui conduit certains Bretons à changer leurs habitudes d'achats. Ils se rendent plus massivement dans les magasins de producteurs locaux. Ils font parfois quelques kilomètres pour trouver des légumes comme le constate Tiffany Anne dans dans son magasin de producteurs à Orgères à 20 kilomètres au Sud de Rennes "je vois beaucoup de clients que je ne connais pas. Des gens qui viennent de Rennes, parce qu'ils ne trouvent pas les légumes qu'ils souhaitent, dans les supermarchés". La gérante constate aussi que les paniers sont beaucoup plus importants. Pour répondre à cette forte demande, elle ne se fait pas trop de soucis, de nombreux producteurs la contactent pour proposer leurs produits. Pour servir les clients, les employés en caisse sont équipés de masques, fournis par la mairie d'Orgères. Il y a également du gel hydro-alcoolique à l'entrée du magasin où les clients ne peuvent pas entrer à plus de cinq à la fois.

Le distributeur automatique de légumes doit être approvisionné trois fois par jour, pour répondre à la demande

Dans le pays de Saint-Malo, à Saint Méloir-des-ondes, Mickael Robin, maraîcher, a installé depuis déjà longtemps, un distributeur automatique de légumes. Dans une centaine de casiers équipés de lecteur de carte bancaire, il propose des carottes, des pommes de terre, des radis, des salades "seulement des légumes de notre production" précise le maraîcher. "Il y a beaucoup plus de monde, nous vendons quasiment toute notre production dans ce distributeur, car nous ne pouvons plus écouler ces produits sur les marchés". Le producteur malouin a installé un panneau devant son distributeur pour rappeler les consignes sanitaires à sa clientèle. 

Il y a une centaine de casiers dans ce distributeur automatique de légumes à Saint-Méloir-des-Ondes - Aucun(e)
Il y a une centaine de casiers dans ce distributeur automatique de légumes à Saint-Méloir-des-Ondes - DR
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu