Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bretignolles-sur-Mer : les commerçants sous le choc après l'incendie qui a fait deux grands brûlés

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le patron d'un bar et sa serveuse de 19 ans ont été grièvement brûlés dimanche soir dans un incendie dans l'établissement. Les commerçants de la place Joubert, derrière la plage de la Parée, ont porté les premiers secours. Deux jours après, beaucoup restent très choqués.

Le Bar à Sardine, près de la plage de la Parée où l'incendie a pris dimanche soir vers 23 heures.
Le Bar à Sardine, près de la plage de la Parée où l'incendie a pris dimanche soir vers 23 heures. © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

La petite place Joubert est très fréquentée, juste derrière la plage de la Parée à Bretignolles-sur-Mer. Un manège, une série de terrasses, des bars et des restaurants. La plupart des commerçants ne veulent pas parler, encore hantés par ce qu'ils ont vu dimanche soir : "On a entendu un cri énorme. Les gens ont commencé à paniquer sur la terrasse. Et on a vu la petite serveuse sortir. C'était une torche humaine", raconte une voisine qui a assisté à la scène. 

Ce qui nous reste à tous, c'est son cri, le cri qu'elle poussait."
- Une voisine

Quelqu'un jette une couverture sur la jeune serveuse, une saisonnière de 19 ans. Son patron, un homme de 41 ans, sort également du bar, "il était brûlé au visage". L'incendie se serait déclaré alors qu'il remplissait une lampe à éthanol, mais selon plusieurs témoignages, il n'y a pas eu d'explosion. "Elle, elle portait des habits en jean, ça l'a un peu protégée, mais elle a eu les jambes brûlées", raconte un autre témoin.

Les deux blessés transférés dans des services de grands brûlés

Un commerçant appelle les pompiers, pendant que d'autres amènent des bouteilles d'eau pour refroidir les brûlures. Le SMUR arrive très rapidement sur place, un gros dispositif de secours est déployé. Les deux victimes seront héliportées vers le CHU de Nantes, puis transférées dans des services de grands brûlés, à Tours et à Bordeaux. La jeune femme est la plus grièvement touchée, avec des brûlures au premier et second degré.

C'est difficile, on avait l'habitude de sortir les terrasses avec eux le matin. Ne pas les voir, ça fait un pincement au coeur. On pense à eux, énormément"

Les commerçants de la place ont des nouvelles, par les familles. Mais la devanture fermée laisse un vide. Les commerçants n'ont pas bénéficié d'un accompagnement psychologique. De son côté, le parquet des Sables-d'Olonne a ouvert une enquête pour "blessures involontaires", afin de vérifier que le Bar à Sardines respectait toutes les obligations de sécurité incendie

Choix de la station

France Bleu