Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Brexit : les vendeurs d'alcool sont dans le doute à Roscoff

dimanche 31 juillet 2016 à 7:00 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

Pour l'instant, rien ne change, mais si les britanniques quittaient réellement l'Union Européenne, les relations commerciales seraient certainement différentes et les secteurs comme Roscoff, près de la gare maritime risquent d'en subir les conséquences.

Les britanniques représentent une bonne partie des clients des magasins de Roscoff
Les britanniques représentent une bonne partie des clients des magasins de Roscoff © Radio France - Benjamin Bourgine

Roscoff, France

Ils scrutent déjà régulièrement le cours de la Livre Sterling. Mais à présent, ils se posent encore plus de questions depuis le résultat du référendum, et la victoire du camp du "Leave". Le Brexit aura-t-il des conséquences sur les vendeurs d'alcool du secteur de Roscoff ? Solène, par exemple tient l'un de ces magasins spécialisés en vins et spiritueux, non loin de la gare maritime de Roscoff. Pour l'instant, pas trop inquiète.

Les gens continuent d'acheter - Solène, responsable de magasin

" On n'a pas eu de conséquences directes, parce que la saison estivale démarre. Pas d'impact économique à l'heure actuelle. Le cours de la livre Sterling, c'est une habitude au magasin. On le regarde. Maintenant, les gens continuent d'acheter, c'est dans leurs traditions, dans leurs habitudes. Même si c'est moins intéressant financièrement, il y a une autre qualité et une autre sélection des produits ici ".

Economies et Qualités : les 2 atouts des vendeurs bretons

Chris est un anglais, vendeur ici à Roscoff. Il connaît parfaitement la clientèle anglaise et britannique. Pour lui, les britanniques auront toujours un intérêt à venir se ravitailler en Bretagne, même s'il reste vigilant au cours de la Livre Sterling.

En Angleterre, ce sont plutôt des vins pas chers, mais pas bons - Chris, vendeur anglais à Roscoff

" Bien sûr, le prix c'est important. Mais il y a aussi la qualité des vins. Nous sommes très fiers de travailler avec des bons vignerons, en direct. Ce sont des vins français que l'on ne trouve pas en Angleterre. En Angleterre, ce sont plutôt des vins de marques, qui ne sont pas chers, mais pas bons. Il y a toujours une histoire d'économie, parce qu'ici en France, les droits sur l'alcool, c'est 2 centimes la bouteille. En Angleterre, 3 centimes. En Irlande 5 centimes ".

On hésite pour l'alcool...  Mais pas pour les saucisses !

Alors qu'en pensent les principaux intéressés ? les britanniques habitués de ces magasins spécialisés ? Malcolm, par exemple, anglais de la côte sud, il vient régulièrement à Roscoff, et il se demande s'il ne va pas y regarder à deux fois à présent, sur les prix : " Peut être,  parce que la livre a beaucoup baissé. Elle a bougé de 1€30 à 1€10, presque la parité avec l'euro... ça fait une différence ! ça peut rendre les prix plus chers ". Un Produit en revanche, que Malcolm n'oubliera jamais de ramener de ses escapades en France : " Les saucisses bretonnes ! Pour ça, je veux bien payer plus cher ! "