Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bridge Ndilu, la tête et les pieds au Stade Lavallois

jeudi 6 septembre 2018 à 6:05 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Après l'échec de son transfert à la Juventus de Turin, l'attaquant français Bridge Ndilu veut tourner la page et se consacrer au Stade Lavallois et à l'ambition de la remontée en Ligue 2.

L'attaquant du Stade Lavallois Bridge Ndilu
L'attaquant du Stade Lavallois Bridge Ndilu © Maxppp - Jean-François Quinebêche

Laval, France

C'était un des feuilletons du mercato estival au Stade Lavallois. Bridge Ndilu, partira ou partira pas à la Juventus de Turin ? L'attaquant international français de 18 ans était suivi depuis plusieurs mois par un des plus grands clubs européens. Le Stade Lavallois était même d'accord pour lâcher à la Vieille Dame, le natif du Mans cet été. On évoquait cet été un transfert autour de quatre millions d'euros. 

Un aller ... et un retour

L'affaire semblait bien partie, les deux clubs étant sur la même longueur d'onde. La Juventus de Turin a envoyé au mois d'août des billets d'avion au joueur et à ses représentants pour visiter les infrastructures du club italien. Un changement d'environnement considérable par rapport à ce qu'il connaît à Laval. "C'était vraiment magnifique, surtout les nouvelles installations des professionnels. Il n'y avait rien à dire, tout était beau. Ça fait vraiment rêver" a confié l'attaquant à France Bleu Mayenne. 

Mais ce qui paraissait être une belle histoire pour le joueur et une chance incroyable dans une carrière de joueur, s'est transformé en déception. Et une grosse. Un désaccord sur le contrat du joueur entre les représentants de Bridge Ndilu et la Juventus de Turin a stoppé définitivement le contact entre les deux parties. D'après le journal L'Équipe (édition du 2 septembre 2018), "les prétentions sur la commission du transfert étaient jugées excessives" par le club italien. Bridge Ndilu est donc rentré à Laval. 

Et maintenant le National

L'enjeu pour ce jeune joueur est désormais de digérer ce non-transfert. À cause des tergiversations dans le dossier turinois, Bridge Ndilu a manqué quelques matchs avec le Stade Lavallois. Deux au total, car il était titulaire à Boulogne-sur-Mer le 10 août dernier (0-2) et est entré en jeu samedi dernier contre Concarneau (2-0). 

"J'ai tourné la page. Je suis lavallois. Une fois que je suis revenu à Laval, dans ma tête c'était passé. Maintenant je me donne à fond ici, pour cette équipe. Et j'espère que l'on va vraiment monter en Ligue 2 parce que c'est notre ambition. Nous sommes obligés sinon on perd le statut et ça il ne faut pas." - Bridge Ndilu, attaquant international de 18 ans

Le Mayennais s'entraîne en ce moment avec l'équipe de France des moins de 19 ans. Sélectionné par l'ancien lavallois Lionel Rouxel (2000-2002), Bridge Ndilu prépare les deux prochains matchs contre la Croatie et l'Inde.