Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Loire : Jean Mouillaud, résistant du Mont-Mouchet, est décédé à Brioude

Alors que la France s'apprête à rendre hommage à Daniel Cordier, ce jeudi, aux Invalides, un résistant brivadois est mort la semaine dernière. Jean Mouillaud avait 93 ans. Il s'était engagé dans la Résistance à l'âge de 16 ans.

Jean Mouillaud, lors du 70e anniversaire des combats du Mont-Mouchet
Jean Mouillaud, lors du 70e anniversaire des combats du Mont-Mouchet © Maxppp - Claude Essertel

La jeunesse de Jean Mouillaud n'a pas été un long fleuve tranquille. Il a 16 ans, en 1943, quand il rejoint le Maquis. Jean Mouillaud est resté fidèle à ses valeurs jusqu'au bout. L'an passé encore, on l'a vu déposer une gerbe au Mont-Mouchet, haut-lieu de la résistance en Auvergne.

De Brioude à l'Alsace 

Jean Mouillaud est donc tout jeune quand il est affecté au premier Corps franc d’Auvergne, à Brioude. Sa mission :  transporter des armes, distribuer des journaux, et des tracts clandestins. Mais très vite, en 1944, il part au combat : près de Saugues, puis au Mont-Mouchet, l'un des cinq maquis de France, théatre de combats acharnés au printemps 1944 . Il est encore là quand la ville de Saint-Flour est libérée. Enfin, il rejoint l'armée régulière en Alsace, où il sera blessé. 

Le monument du Mont-Mouchet en Haute-Loire
Le monument du Mont-Mouchet en Haute-Loire © Maxppp - Claude Essertel

Fidèle à ses engagements

Jean-Jacques Faucher, ex-maire de la commune, raconte la fidélité de Jean Mouillaud à son engagement de jeunesse et à ses camarades tombés au combat. Il était toujours présent aux cérémonies, _"avec ses médailles et son calot de militaire. On sentait que c'était des souvenirs extrêmement forts pour lui"_souligne l'ancien élu.

Jean Mouillaud se rendait aussi dans les établissements scolaires, pour témoigner, raconter son histoire aux jeunes, et faire en sorte que personne n'oublie ces épisodes tragiques de l'histoire de France. Histoire retracée au musée de la Résistance de Frugières-le-Pin, près de Brioude, dont il a été le président au début des années 2000. "Il y a des valeurs qui doivent entretenues" souligne Jean-Jacques Faucher.

Les cendres de Jean Mouillaud devraient être dispersées la semaine prochaine dans le carré du souvenir au Mont-Mouchet, comme il l'avait souhaité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess